AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [RP] Jiraiya X Tsunade

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurios Akashina
Genin de Kontan
Genin de Kontan
Kurios Akashina

Messages : 17
Date d'inscription : 09/12/2009
Age : 29

Registre Ninja
Affinité Primaire: Katon
Clan: Nenshou Giri
Spécialité: Offense

[RP] Jiraiya X Tsunade Empty
MessageSujet: [RP] Jiraiya X Tsunade   [RP] Jiraiya X Tsunade Icon_minitimeMer 16 Déc - 20:31

NOTE : Les deux premiers posts ont été écrits par une autre rôliste que je ne connais pas. Elle a abandonnée Tsunade et j'ai simplement prit la relève. Jiraiya joué par JF. Ce RP a été écrit sur le forum Naruto : Follow the Hero. Ce RP respecte leur situation dans le anime. Donc, il n'Y a pas de romance directe entre les deux.


--- TSUNADE ---



Un petit rugissement du vent passant au travers des feuillages se faisait entendre au centre de la clairière. Les rayons d’un soleil matinal frappaient les arbres à leur cime pour déposer une ombre dansante sur le sol. La brise de l’aurore transportait avec elle de fines perles d’eau qui se condensaient au contact de la légendaire sannin qui se trouvait debout, les yeux fermés, au centre du terrain d’entrainement.

Par cette fraiche matinée, les pensées de Tsunade se tournaient vers une violente lutte intérieure opposant son égo à sa raison. En effet, la légendaire perdante était tourmentée par la peur de n’être suffisamment puissante pour protéger le village. D’un côté sa fierté lui murmurait qu’il ne fallait pas paniquer mais de l’autre, la raison lui faisait douter de ses capacités à parfaitement réagir en situation de danger du village de la feuille.

Alors que bouillonnaient les idées dans son esprit, un élément extérieur vint perturber sa méditation. Tsunade ouvrit les yeux brusquement laissant apparaître deux pupilles émeraude très menaçantes. D’un bon instinctif, la sannin s’évapora du sol à une vitesse extrêmement difficile à suivre des yeux. Quelque secondes plus tard, elle retomba sur le sol, la jambe droite en avant. Lorsque son pied frappa le sol, la terre trembla dans toute la ville, laissant un cratère démesuré autour de son pied. L’affaissement titanesque du sol se prolongea jusqu'à un arbre en une tranchée effrayante. De derrière le tronc, sortit un petit écureuil affolé qui passait par là et qui avait causé le bruit perturbateur. La fureur de la fille du Shodaime se calma un instant avant de finalement reprendre de plus belle. Tsunade serra son poing et apposa celui-ci sur la terre qui céda sur une dizaine de mètres dans la direction de son bras. Les arbres sur le chemin s’effondrèrent comme des brindilles et une grosse pomme rouge-orangé aux cheveux blancs hirsutes chuta sur le sol sans discrétion.

« Toi ?! Je l’aurais parié !! Qu’est-ce que tu fais là ? »

La colère émanait de ses membres prêts à pulvériser l’intrus si la réponse ne paraissait pas satisfaisante.


--- JIRAIYA---



La fraiche brise du matin.. Froide mais douce lorsqu'elle parcourt la peau pour en donner des frissons. Jiraiya lui ne la ressentait aucunement, caché dans un arbre à l'abri des regards, il faisait ce qu'il fait de mieux au monde : espionner. Cet art lui venait de sa tendre enfance alors qu'il faisait équipe avec Orochimaru et Tsunade. Parlant de Tsunade, elle était justement l'être en question qu'Ero Sennin s'efforcait d'espionner..

Elle semblait tellement pensive. À quoi pouvait-elle penser au beau milieu d'une vaste plaine ?.. Le village paraissait tellement plus calme depuis le départ du jeune Naruto, s'inquiétait-elle à son sujet ? Ou ses pensées étaient envahies par autre chose..

~ Huhu, elle est si jolie quand elle pense.. ca devrait lui arriver plus souvent, de penser.. ~

Les feuilles et les branches entremêlées ne donnaient pas la vision escompté par le Sannin aux crapauds. Dans une tentative de mieux observer la Godaime Hokage dans son moment de détente, Jiraiya écarta quelques branches de ses mains en les poussant sur les côtés.

Ahhh. Il la voyait bien mieux à présent. Caché dans un grand pommier, elle ne pouvait se douter que son ami d'enfance la guettait soigneusement.

........... *crack !* .........

~ Uh oh..... ~

Il la vit ouvrir ses yeux. Deux perles émeraudes pourtant si mignones, à l'occasion, et maintenant si menaçantes. D'un geste instinctif, elle bondit dans les airs, le pied devant elle, prêt à tout démolir sous elle. Lorsque le pied en question retomba au sol sous la force légendaire de la fille du Shodaime, la terre entière semblait trembler suite à la fureur de la légendaire perdante.

Le sol, craqué de partout, n'était pas suffisant apparement pour qu'elle calme ses ardeurs. Concentrant un maximum de puissance dans son poing ardemment fermé, elle n'hésita pas d'enchainer avec un coup dans le sol d'une violence innégalée. Le geste d'une brutalité déconcertante, fit éclater les arbres en morceaux sous la puissance de l'Hokage.

- AAAAAAAAHHHH !

Tel une pomme mûre, Jiraiya retomba lourdement au sol dans un rayon complètement crevassé. Il se tenait assis dans le sol tout craqué à se frotter la tête pendant que Tsunade s'approchait dangereusement, le soleil illuminant le coin de son oeil rongé par la colère.

- Toi !? Je l'aurais parié!! Qu'est-ce que tu fais la ?

Ses poings étaient encore radicalement fermés. Elle ne semblait pas avoir envie de plaisanter, dommage.. Ero Sennin se releva doucement sans trop brusquer la kunoichi qui aurait pu le pulvériser dans le temps de crier crapaud.

- Du calme, du calme.. J'étais simplement venu voir ce que pouvait bien faire l'Hokage à une heure pareil dans une plaine.. Un saké ca te dit ?

Il devait l'empêcher de le brutaliser. Dans tout ce monde de Shinobi, elle était pratiquement une des seuls qu'il redoutait vraiment.


--- TSUNADE ---



La plaine d’ordinaire si paisible et si jolie ressemblait désormais à un terrain miné. La rage de la sannin avait retourné la terre, craquelé le sol, déboisé la forêt et bien plus encore. Le vent toujours présent, soufflait la poussière et la terre sur la pomme mûre qui venait de tomber de l’arbre. Cette dernière n’était autre qu’un ami d’enfance de Tsunade, le célèbre écrivain Jiraiya. Pourtant, une lueur enflammée dans les yeux de la fille du Shodaime indiquait clairement que cette nouvelle présence était fort déplaisante. Une grande question s’immisça dans les pensées de la guerrière.

« Que vais-je faire de lui ? Ce n’est pas vraiment le moment de lui infliger la correction qu’il mérite depuis des années … je pense donc que je vais en rester là et retourner à mes occupations ».

L’hokage un peu plus mature avec son grade, fit mine d’ignorer la fâcheuse rencontre et se retourna humblement. Mais alors que celle-ci s’exécutait, le vieux suicidaire changea la situation.

- Du calme, du calme.. J'étais simplement venu voir ce que pouvait bien faire l'Hokage à une heure pareil dans une plaine. Un saké ça te dit ?

Contre toute attente, ce qui fit réagir la sannin ne fut pas l’alléchante proposition. En effet, avant même qu’il n’est put finir sa phrase, Godaime se retourna vers Jiraiya l’air destructeur. L’ermite aux grenouilles venait, par sa simple voix très irritante, de raviver la colère de la femme aux formes généreuses.

C’est alors que dans l’optique de son débat intérieur précédant, Tsunade passa aux actes. Battre Jiraiya, c’était se prouver à elle-même sa force et son aptitude à faire face à des situations belliqueuses. Etait-elle toujours aussi forte qu’il y a 20 ans ? Avait-elle gagné en expérience ? Le meilleur moyen de le savoir était encore de passer à l’action.

La forte femme serra les poings et dévisagea Jiraiya d’un regard vengeur. Elle trépignait d’impatience à l’idée de ne pas se retenir dans un combat sanglant. Depuis si longtemps, elle ne s’était pas battue. En acceptant son rôle de Hokage, elle n’avait fait que remplir des papiers à la chaîne, distribuer des missions et pleins d’autres taches administratives très ennuyeuses. Enfin la guerrière allait pouvoir faire un rien d’exercice. Après tout, puisque son adversaire était Jiraiya , ce serait finit en 5 minutes.
Tsunade s’apprêtait à débuter le combat quand elle repensa aux conséquences et à ceux que penseraient les autres. Il fallait donc trouver un enjeu et vite car elle n’en pouvait plus d’attendre. Comme s’il s’y attendait, l’ermite pervers venait de donner à Tsunade ce qu’elle cherchait.

- Un saké ça te dit ?

Oh oui, un sake ça lui disait et bien plus que d’habitude. Sur cette pensée, elle lança de sa puissante voix.

« Celui qui perd ce duel, offre le sake au vainqueur !»

Le prétexte annoncé, ni une ni deux, la sannin s’élança vers son opposant le poing en avant les yeux embrasés. Elle frappa sur le sol avec son pied. Un morceau se détacha alors et arriva au niveau de sa poitrine. D’un geste brutal, elle envoya le rocher vers Jiraiya et continua sa course effrénée.


--- JIRAIYA ---



La terre à des kilomètres à la ronde avait des airs de champ de bataille durant une des guerres. Cependant tout cette oeuvre destructrice n'était que le produit d'une seule et même artiste : la Godaime Hokage elle-même. Entourés par un vaste nuage de poussière étant le résultat d'un seul coup en puissance de la fille du Shodaime, cette dernière ainsi que le Sannin aux crapauds étaient sur le point d'engager un combat cataclysmique ayant assurément des effets néfastes et dévastateurs pour la végétation et ltoutes formes de vie autour.

Tel que prévu, la kunoichi aux formes généreuses accepta l'alléchante offre d'Ero Sennin, mais la demande de Jiraiya se transforma vite en un défi plus qu'intéressant. Depuis le temps qu'il voulait tester la réelle puissance herculéene et surhumaine de la jolie dame d'une cinquantaine d'années. Le vainqueur dans tout ca ? Une traite bien payée par le pauvre vaincu. Quant à lui, Jiraiya n'y voyait qu'une courte séance d'entrainement quotidien suivit d'un bon saké

À peine n'eut-il le temps de concocter une stratégie valable contre la puissante Tsunade, que celle-ci comptait bien en finir avec son ami d'enfance aux cheveux blanchâtres. Le sol gronda tel un séisme sous la force employée par la Cinquième alors qu'elle mit le sol en miettes d'un solide coup de pied.

~ Ca commence.. Montre-moi cette puissance, Tsunade.. ~

Le corps en entier du vieil ermite pervers vibrait sous l'onde de choc provenant de la force anormale de la femme blonde, mais il n'en était rien d'une attaque.. elle devait cacher autre chose. Il avait bien raison, un grand rocher s'éleva sous la violence du coup et d'un geste d'une brutalité déconcertante, la kunoichi l'envoya vers son ami tel un message subtil disant "le saké va te couter cher, vieux pervers!"

« Qu.. Quoi !? »

Personne, pas même un utilisateur de ce fameux Sharingan n'aurait pu éviter un tel affront. C'est de la force provenant d'un canon que Jiraiya dû encaisser lourdement le rocher d'amour envoyé par son ancienne coéquipière au sein de l'équipe mené par le Sandaime. Le Sannin aux grenouilles fut propulsé à tout près d'une vingtaine de mètres dans les airs avant de s'écraser comme un avion sans ailes au sol, tout tortillé.

~ Kuso.. Je dois perdre mes réflexes avec l'âge.. ~

S'aidant d'une main afin de se relever, Jiraiya ne put s'empêcher d'esquisser un malin sourire très anormal dans la situation dans laquelle il se retrouvait. Il trouvait quand meme le moyen d'en rire après avoir encaissé un rocher d'on ne sait combien de tonnes.

Son regard embrasé par le désir d'affronter la Sannin féminine se posa sur les yeux émeraudes de celle-ci, toujours aussi pétillants de colère. La pauvre, elle vivait, endurait ce que son ami aurait du avoir comme tâche. Refusant le titre d'Hokage afin de garder Orochimaru en lesse, ce fameux titre fut donc honoré par la descendante du Shodai. Toutes les paperasses, tout les documents, toutes les missions à déchiffrer et à attribuer, c'était en quelques sortes la tâche de Jiraiya. Normal qu'elle lui en veule suffisament pour déclencher une colère orageuse.

« Ne me dis pas que tu te retiens encore ? J'vais devoir employer les grands moyens alors... »

Bien qu'encore sous le choc du récent assaut de la part de Godaime, l'ermite pervers alla rejoindre sa poche à l'aide de sa main.. Un shuriken ? Un kunai ? Un rouleau de jutsu ? Aucune de ces trois armes de bases n'aurait le moindre effet sur l'Hokage. Elle les aurait probablement brisé en un coup de l'index. De sa poche, il en sortit........... son livre !!!

« Ne te gênes pas pour continuer, j'avais simplement envie de relire un moment tragique de mon oeuvre ! »

Tout un bluffeur ce Jiraiya. Contrairement à son amie qui se voit toujours perdre aux jeux du hasards, l'ermite, quant à lui, connaissait tout les petits tours de passe-passe à faire. Assis sur un sol crevassé les jambes croisées un livre devant ses yeux, l'intention n'en était aucunement de relire un passage de son oeuvre qu'il connaissait du début à la fin.. il voulait faire entrer Tsunade dans une rage sans pareille pour avoir un combat digne de deux Sannin..


--- TSUNADE ---



L’Hokage observa de très près son adversaire. Elle savait trop bien que malgré que celui-ci était le pervers Jiraiya, qu’il ne fallait pas le sous-estimer. Après tout, il n’a pas reçu le titre Sannin pour rien. Alors que Jiraiya se relevait à l’aide se ma main, elle remarqua que celui-ci affichait un sourire. Pourquoi sourit-il, ce vieux pervers ? Il n’est certainement pas dans une situation pour faire ce genre d’expression. Serait-il entrain de rire de moi ou a-t-il une stratégie en tête ? Quoi qu’il en soit, notre Hokage resta sur ces gardes. Fixant Jiraiya d’un regard empli de colère, elle tenta de réfléchir à une tactique.

« Ne me dis pas que tu te retiens encore ? J’vais devoir employer les grands moyens alors… » commenta Jiraiya.

À cet instant, Tsunade devint méfiante. Qu’est-ce qu’était les grands moyens ? C’est alors que Jiraiya se mit à fouiller dans sont sac. Qu’allait-il sortir pour contre-attaqué ? Un parchemin afin de pourvoir invoqué une grenouille ? Une attaque spéciale ? Une arme quelconque ? Un… livre… ? Perplexe, Tsunade fixa Jiraiya d’un air confus. Pourquoi avait-il sortit un livre dans un combat sérieux ?

« Ne te gênes pas pour continuer, j’avais simplement envie de relire un moment tragique de mon œuvre ! » déclara le vielle ermite.

Puis, Jiraiya s’assit les jambes croisées, le livre à la main et se mit à le lire. Comme s’il se moquait de Tsunade! En plus, il s’est assit dans un cratère qu’elle avait créé. Peut-être est-ce une tactique pour l'empêcher de résonner intelligemment. Celle-ci tenta de se calmer mais sa colère prit le dessus de sa pensée. Le simple fait de penser qu’il y ait une possibilité que ce vieux pervers la sous-estime la frustrait.

~ Il fait exprès, ma parole ! Comment peu-t-il me sous-estimer ? ~ songea la Gondaime Hokage, qui devenait de plus en plus impatiente.

Grimaçant de rage, celle-ci s’élança vers l’ermite pervers en concentrant du chakra dans la paume de sa main droite. Fixant Jiraiya qui semblait complètement l’ignorer, elle se prépara à faire ton attaque en avançant sa main vers l’avant.

« Ne me sous-estime pas, espèce de vieux pervers ! » s’écria Tsunade en tentant de touché le bras de Jiraiya afin de l’attaqué avec un Ranshinsho no jutsu. « Ranshinso no jutsu »

Puis, après avoir tenter de réussir cette attaque, elle sauta immédiatement vers l'arrière au cas où Jiraiya tenterait quoi que ce soit.


--- JIRAIYA ---



L'air commencait a se faire démoniaque.. irrespirable.. était-ce Naruto qui petait berserk encore ? Non, ce n'était que la Godaime Hokage en personne qui devenait folle de rage a l'idée de voir son grand ami mais aussi une grande plaie pour elle qu'était le légendaire Ermite Pervers en train de bouquiner son propre livre dans un combat digne de légendes.. Les yeux étrangement rivés dans les lignes de son livre, Jiraiya tentait de faire abstraction du grincement de dents de Tsunade a quelques mètres plus loin..

~ Allez, montre-moi que tu es digne de ce titre, Godaime.. ~

Elle s'élanca.. Dans un élan entremêlant rage, haine, furie et instinct de tuer, la descendante du Shodai s'élanca vers un Ero Sennin on ne peut plus attentif a son livre.. Cependant, une lueur de chakra dans la paume droite de la main de Tsunade attira l'attention du Sannin aux crapauds. Qu'était-ce cette technique ?.. Connaissant sa bonne et vieille amie d'enfance, ca 'envisageait rien de bon pour le légendaire Ermite..

~ !! Ranshinso !?.. J'dois a tout prix l'éviter sinon s'en est fait de moi !.. ~

Derriere son livre, le plan de Jiraiya fonctionnait a merveille..
Il n'avait que faire de lire ce livre qu'il avait lui meme écrit, il connaissait chaque passage par coeur et savait pertinemment ce qui allait arriver dans sa propre histoire. Non, depuis le début, Jiraiya exécutait des sceaux derriere son livre avec une seule main en prévoyant son prochain coup.. Les sceaux requis ayant été effectués, il pouvait maintenant passer aux choses sérieuses avant qu'elle ne le touche avec ce Ranshinso..

Tôton no Jutsu !!
( Transparency Jutsu )


Il avait du faire vite ! Son corps devint invisible seulement quelques secondes avant que la main de Tsunade ne passe à l'endroit où s'était assis le maitre de l'invisibilité quelques instants plus tôt..

Le sol crevassé sous la force de l'Hokage permettait à l'Ermite de pouvoir se déplacer sans qu'elle ne puisse le remarquer grace a ses empreintes dans le sol. La voix de Jiraiya parvint aux oreilles de la Kunoichi aux yeux noisettes sans que celle-ci ne puisse véritablement en connaitre la provenance..

« Huhu ! Alors, Tsunade.. Que compte tu faire maintenant ? »

La voix puissante et masculine d'Ero Sennin semblait provenir de face.. Mais, alors pourquoi la Godaime sursauta-t-elle en se faisant pincer une fesse par derriere ?

Jiraia jouait véritablement avec les nerfs de son amie, et il adorait ca.. Il voulait voir les capacités de l'Hokage a son maximum, voir ce dont elle est capable quand tout semble perdu.. Qui sait, un jour aura-t-elle ce lourd fardeau de devoir protéger son village au péril de sa vie ?.. Il fallait qu'elle y soit préparée...


--- TSUNADE ---



Alors que Tsunade effectua son attaque, Jiraiya disparut subitement. L'atmorphère devint soudainement tendu, stressant. Celui-ci inspirait la folie. Ce vieux pervers fesait Tsunade perdre la tête. Cet idiot l'esquivait-il seulement ? Jouait-il avec sa patience ? Instinctivement, Tsunade concentra son chakra dans sa main droite et frappa au sol à l'endroit où se trouvait Ero Sennin il y avait quelques secondes. À sa grande déception, il n'y était pas. Elle n'y voyait qu'un énorme trou causé par les multiples cratères qu'elle avait créés au même endroit.


« Montre-toi ! » s'écria Tsunade en pleine crise de rage, yeux en feu.

« Huhu ! Alors, Tsunade... Que comptes-tu faire maintenant ? » ricana une voix qui était irritante aux oreilles de notre Hokage en colère.

Vers le devant ! Tsunade s'apprêta à frapper le vide devant elle quand... elle ressentit un pincement au niveau du postérieur. Confuse mais dans une rage sans pareil, celle-ci hurla.

« Jiraiya !!! PERVERS, TU VA LE PAYER MON SAKÉ !!! »

Puis, notre Hokage semblait si calme, si détendu, ce n'était pas normal. De colérique à séreine en si peu de temps ? C'était.. Le calme avant la tempête!! Celle-ci ne bougea pas d'un poil. Elle se concentra en positionnant ses mains devant elle en formant un sceau. Tentant de contrôler sa rage, elle ferma les yeux afin de pouvoir se concentrer au maximum. Puis, ses cheveux se mirent a léviter dans le vide. Son sceau se libéra et le chakra stocké dans celui-ci envahit le corps de la légendaire perdante.


« Infuin : Kai ! »
( Shadow Seal : Release ! )


Puis, soudainement, elle sauta à la hauteur maximale que son corps pouvait lui permettre et se mit en position pour effectuer un Tsutenkyaku. Et, dans sa chute, elle concentra tout cet amas de chakra dans son pied attaquant. Et... PAF!!

« TSUTENKYAKU »
( Painful Leg Sky )


Puis, tel un volcan en éruption, le terrain au grand complet se fissura en plusieurs petites îles. Cet événement répercuta un grondement tel le Kyuubi libéré de sa prison dans touts les sens. Après s'être relevé sur sa petite île, Tsunade, son front maintant dépourvu du petit triangle qu'était son sceau, sonda les environs dévastés à la recherche de sa victime, l'Ermitte aux crapeaux.

« Comment trouves-tu ça, vieux pervers !?!?! J'en ai encore de l'énergie si t'en veux plus ! » hurla-t-elle sur un ton confiant et hautain.


--- JIRAIYA ---


La situation étant momentanément à l'avantage du Sannin a la chevelure argentée, ce dernier prenait un malin plaisir à faire rager la toute puissante Godaime Hokage qui laissait paraitre sa force herculéenne et le sol et la végétation en était les souffre-douleur de cette furie que la légendaire Kunoichi ne pouvait retenir en elle..

Puis soudainement, elle recanalysa toute sa colère en elle.. Que ce passait-il ? Il la vit fermer les yeux et commencer a se concentrer pour de vrai.. Elle n'avait vraisemblablement plus envie de plaisanter, contrairement a l'Ero Sennin qui se marrait, lui, complètement irrepérable aux yeux de sa bonne amie.. jusqu'a ce qu'il remarque un léger détail qui allait assurément donner un autre tournant dans cette confrontation titanesque..

~ Ce.. ce sceau ! C'est pas possible ... Elle va tout détruire !.. ~

Avait-il poussé trop loin en lui pinçant une fesse ?.. Nahhh, il était capable de bien pire encore pour faire rager Tsunade.. Meheh. Il n'en fallu pas plus pour qu'elle s'envole carrément d'un bond la propulsant bien haut dans les airs, le pied levé bien haut..

Ca y est.. C'en était fait de Konoha et de ses habitants..

Peut-être pas à ce point mais ca sentait la fin pour notre Ermite Pervers national, du moins si elle arrivait a le trouver.. Il fallait être doublement, même triplement attentif et synchroniser un saut au moment où elle allait déchainer toute sa force contre le sol avec ce pied engorgé de chakra malsain et surpuissant..

~ La voila... ... ... Maintenant !! ~

C'est un véritable séisme qu'elle causa à des kilomètres à la ronde avec cette technique dont Jiraiya connaissait l'étendue de la force, mais pour y avoir fait face et s'en tirer en vie.. Ça tirait de l'improbable ! Ayant synchronisé son saut avec la technique de Tsu, Jiraiya avait échappé de chance aux fissures que venait de créer la Godaime avec son pied.. Cependant, les ondes de choc vinrent perturber la concentration d'Ero Sennin dans son invisibilité, le rendant visible par quelques cours moments tel un hologramme manquant d'énergie..

~ Kusoo... J'espère qu'elle ne m'a pas repéré... ~

En réalité, il était en angle avec Tsunade à sa droite. Les pieds posés sur deux rochers différents, Gama Sennin ne préferait pas attendre de savoir si elle l'avait repéré ou non, il fallait la mettre hors d'état de nuir et ainsi peut-être gagner ce pari ! Huhu !

« Ce sceau te demande énormément de chakra n'est-ce pas, Tsunade.. ? J'vais te rendre service en terminant ce petit duel maintenant.. »

Cette voix venait de droite. Pile point à l'endroit où il avait atterrit apres ce saut l'aidant à échapper au Painful Leg Sky de la Kunoichi blonde. Cependant, il était peut-être déja trop tard pour la Godaime, Ero Sennin ayant un plan déja bien décrit en tête.. Toujours en transparence, il effectua une nouvelle série de sceau..

Doton ! Yomi Numa !!
( Earth Style ! Dark Swamp )


Aussitôt dit, aussitôt fait..

Les rochers tout démolis par la puissance redoutée de Tsunade se changèrent en un vaste marécage boueux et puant juste sous les pieds de l'Hokage. Une énorme marre dans laquelle l'Hokage s'engouffrait jusqu'au niveau des hanches avant que cette dite marre ne se solidifie pour la tenir temporairement prisonnière.. Un rire sourd se fit entendre quelques mètres plus loin..

Des bruits de pas semblaient se rapprocher de la femme a la poitrine généreuse..

Vous avez deviné qu'il s'agissait de notre pervers qui se placa devant Tsunade avant de cesser le jutsu de transparence, afin que la vieille Koichi puisse admirer le beau sourire charmeur du Sannin aux crapauds.. Il abaissa un genou au sol pour être au niveau de son opposante avant de s'adresser à elle..

« Tu sais, tu parais beaucoup plus mignone quand tu réfléchis ... Ca devrait t'arriver plus souvent, huhu !


--- TSUNADE ---



Alors que l'attaque dévastatrice de Tsunade fit trembler notre Ermitte Pervers qui tentait de se cacher, celle-ci sondait le terrain de sa petite île très étroite. Comment fesait-elle pour tenir debout sur ce petit bout de terre avec des talon-hauts, on se le demande encore ! C'est alors qu'elle aperçu, pour une seconde, son opposant aux cheveux argentés et réfléchit à sa prochaine attaque.

~ Il est là-bas ! ~ se dit la Sannin aux limaces en s'apprêtant à bondir vers son adversaire qui disparut à nouveau.

« Ce sceau te demande énormément de chakra n'est-ce pas, Tsunade.. ? J'vais te rendre service en terminant ce petit duel maintenant.. »

Après avoir entendu les paroles de Jiraiya, celle-ci se retourna vers sa droite, là d'où provenait la voix de ce vieux pervers irritant. Tsunade s'apprêta, encore une fois, se l'élançer vers son adversaire quant elle entendit celui-ci récité le formule d'une attaque qu'elle exécrait : Doton ! Yumi Noma ! Il ne fallait sourtout pas qu'elle se retrouve sans défence coincé dans un tât de boue. Mais, elle avait une stratégie en tête. Donnant un rapide coup d'oeuil aux environs, celle-ci remarqua trois énorme rochers non loin de là ainsi qu'une plus petite de la taille humaine. Au même moment ou la boue se formait, la Hokage affectua divers sceau à une vitesse quasi-ilisible à l'oeuil humain. Alors qu'elle aperçu le viel Ermite apparaitre sous ses yeux en affichant son sourire charmeur habituel, elle lui répondu en affichant elle aussi un sourire à la fois charmeur et hautain, comme si elle n'était aucunement en danger et confiante quÉ'elle allait gagner ce combat. Puis, Ero Sennin s'abaissa à sa hauteur afin de lui adresser la parole sur un ton moqueur.

« Tu sais, tu parais beaucoup plus mignone quand tu réfléchis ... Ca devrait t'arriver plus souvent, huhu ! »

Et comme prévu, ce commentaire irrita royalement la Sannin, qui ne pouvait plus bouger ses jambes. Celle-ci lui répliqua en émettant une petit rire moqueur. Puis, elle ferma les yeux avant de les réouvrir subitement. Ceux-ci brillaient d'une lueur empli de détermination !

« Je suis la Gondaime Hokage ! Et il n'est pas question que je perde contre toi, Jiraiya ! Et tu sauras que je peux devenir moins mignonne lorsque je pense en combat ! » dit Tsunade de sa puissante voix emplise de détermination en fermant les yeux.


« Kawarimi no Jutsu ! »
( Body Replacement Technique ! )



Et POUF ! Le corps de la Hokage disparut et se fit remplaçer par une roche de la même taille qu'elle. Alors que Tsunade apparu la où se trouvait la roche, près des trois rochers géants, elle s'empressa de former une deuxième série de sceaux à la vitesse de l'éclair. Il ne fallait pas que Jiji ait le temps de penser a une tactique !


« Kage Bunshin no Jutsu ! »
( Shadow Clone Technique ! )



Puis, lorsque le fumée disparue, on pouvait aperçevoir trois Tsunade, toutes prêtes à l'attaque. Elles aggripèrent chacune l'un des trois rocher géant et le projetèrent vers Jiraiya. À peine fut-ils en chemin vers le vieux pervers que les trois Hokages s'élançèrent à leur tours vers celui-ci, poursuivant chacune une trajectoire différente. Celle du milieu s'élança directement vers l'avant et les deux autres s'avancèrent vers Jiji provenant de la gauche et la droite.


Dernière édition par Kurios Akashina le Jeu 17 Déc - 5:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurios Akashina
Genin de Kontan
Genin de Kontan
Kurios Akashina

Messages : 17
Date d'inscription : 09/12/2009
Age : 29

Registre Ninja
Affinité Primaire: Katon
Clan: Nenshou Giri
Spécialité: Offense

[RP] Jiraiya X Tsunade Empty
MessageSujet: Re: [RP] Jiraiya X Tsunade   [RP] Jiraiya X Tsunade Icon_minitimeMer 16 Déc - 20:54



--- Haseo Kawashi ---


Haseo et Mina arriverent a present tout deux a la tour de l'hokage la ou devait normalement se trouver Tsunade qui devait normalement Trier divers papier et s'occuper des affaires importantes du village. Mais alors qu'ils etaient a present a l'interieur de la tour, les bandits avaient reussi a les retrouver et les quelques gardes se firent vite assailir par le nombre de bandit qui poursuivaient haseo et la jeune fille. L'un des gardes dirigea les fuyard vers le camp d'entrainement en leur disant que c'etait la ou se trouvait Tsunade en cet instent. Mina une fois de plus fidele a elle meme lui ordonna de se rendre au camps d'entrainement l'entrainant avec elle en lui prenant la main. Bien qu'il n'aimait pas qu'elle lui donne des ordres il ne le fit pas savoir car Haseo n'etait pas le genre a faire des reflections aux jolie jeune fille et donc il se contenta de la suivre.

Arriver a present au camps d'entrainement un combat faisait rage. Ce combat engageait Tsunade avec un vieillard du nom de Jiraya que Haseo ne connaisait meme pas. La jeune fille courait toujours et tenait toujours la main d'haseo l'entrainant avec elle. Quand soudain alors qu'ils couraient toujours haseo se pris une racine et roula en direction du champs de bataille pour finalement finir sa course contre un arbre.

Aie...Aie...Kusoooo pourquoi c'est toujours a moi que ca arrive.

Le combat entre l'hokage et le legendaire sannin s'arreta lorsque ceux ci vis le jeune garcon et la jeune fille. Haseo se tenant toujours la tete regarda Tsunade avant de dire

Tsunade ba-chan....Un groupe de bandit s'en prend a des villageois de Konoha il faut reagir...

Et aussi cretin que haseo etait il ne pu s'empecher de se tourner vers Jiraya puis de regarder Tsunade un sourire en coin pour ensuite dire approchant la tete de l'oreille de Tsunade

il l'est pas un peu vieux pour vous?


--- Mina de Konoha ---



La jeune kunoichi regarda le jeune homme rouler vers un arbre où il s'écrasa pendant qu'elle s'arrêtait tout doucement de courir. Elle s'agenouilla alors sur le sol et prit une grande respiration. Elle était à court de souffle. Elle prit une gourde d'eau qu'elle transportait toujours avec elle et en prit une gorgée avant de constater l'état de la zone d'entraînements.

- Mais que s'est-il passé ici? Demanda la jeune femme qui cligna des yeux.

Elle scruta du regard les environs, recherchant Tsunade du regard. Finalement, Haseo la retrouva avant elle et alla même lui parler. Derrière elle, Mina pouvait ressentir les vibrations des bandits affolés et enragés. Mais étaient-ils rancuniers envers ce pauvre Haseo? Il ne leur avait rien fait pourtant...

- Roh la la... Je sens que cette soirée ne se terminera jamais pour moi... Couina Mina qui grimpa rapidement à un arbre.


--- TSUNADE ---


Et alors que notre Hokage ainsi que ses Bunshins s'apprêtèrent a frapper leur opposant aux cheveux argentés, celle-ci ressentit une présence. Était-ce un ennemi ? Tsunade avait utilisé beaucoup de son chakra en utilisant son sur-puissant Painful Leg Sky. Celle-ci annula ses Bunshins avant qu'ils ne touchent Jiraiya. Par contre, la vraie Tsunade se donna le plaisir de frapper le vieux pervers doucement, ce qui était tout-de-même assez fort pour projeté Jiji à quelques mètres de là. Puis, elle se retourna vers l'endroit d'où elle ressentait l'intru, non, les deux intrus. Elle remarqua deux ninjas de Konoha. Celle-ci ignora la réaction de Jiji à son attaque, qu'il l'ai éviter ou non, et s'approcha de Haseo, qui avançait vers celle-ci.

Tsunade ba-chan....Un groupe de bandit s'en prend a des villageois de Konoha il faut reagir...

À ses informations, le visage du Hokage afficha une expression dure et sérieuse. Celle-ci n'appréciait pas la visite surprise de bandits stupides dans son village. Puis, alors qu'elle réfléchisait à une action à prendre, le jeune Genin s'approcha de son oreille.

Il l'est pas un peu vieux pour vous? questionna-t-il.

À ce commentaire, Tsunade remarqua que le Genin avait jeter un cou d'oeuil à Jiraiya avant de se retourner vers elle. Il parlait donc de elle.. et Jiji ? Face à cette question, celle-ci ressentit une gêne montée en elle. Restant le plus neutre possible, elle effaca cette image de sa tête au plus vite et fixa Haseo en toussant.

« Je.. Ce n'était qu'un simple petit combat entre amis ! » répliqua-t-elle de sa voix puissante.

Puis, Tsunade ressentit la présence de d'autres individus. Plusieurs, peut-être étaient-ils une dizaine. En se mordant la lèvre inférieure, elle se rendit compte que les bandits les avaient poursuivis. Quasi à court de chakra, elle maudit Jiraiya dans ses pensées.

« Je vais vos débarassez de ces bandits. Ils ne savent pas à qui ils ont à faire ! » dit-elle avec confiance.


--- JIRAIYA ---



Accroupit devant une Tsunade en très mauvaise posture engouffrée jusqu'aux hanches, Ero Sennin ne pouvait que poser un sourire malin en imaginant la traite que la Godaime elle-meme allait devoir payer a l'issu de ce combat. Il prit même le temps de narguer sa bonne et vieille amie pendant qu'elle ne pouvait bouger un muscle.. mais croire qu'elle allait se laisser aller ainsi était mal connaître l'Hokage, Jiraiya le savait et restait tout de même sur ses gardes..

Son intuition gagna en crédibilité lorsqu'il nota ce sourire de confiance qu'esquissait la descendante du Shodai a ce moment. À ce moment précis, le corps voluptueux de la kunoichi se changea en un grand rocher..

~ Kawarimi ?.. Plutôt basique provenant de l'Hokage... ~

Maintenant qu'il n'avait que faire de ce vulgaire rocher, le Sannin aux grenouilles se releva en scrutant les alentours pour connaitre l'emplacement de son adversaire blonde qui s'était tirée d'impasse. C'est alors qu'il la trouva, non loin, tout près de quelques autres rochers. L'envie de gagner s'était maintenant emparé de la Godaime et elle ne se fit pas prier pour créer 2 clones d'elle-même pour ainsi prendre l'avantage numérique dans ce duel..

~ Hmmm.. Tu me sembles beaucoup plus décidée a gagner.. Voyons voir si tu en es capable.. M.. Mais qu'est-ce qu'il fou la lui... ~

Le combat allait faire rage à nouveau juste au moment où un jeune énervé se prit un arbre en plein nez en voulant venir avertir l'Hokage que quelques malfrats avait voulu du mal au mioche et a sa petite amie qu'il trainait avec lui.. Non mais c'est quoi cette génération de jeune ? Pas meme foutu de se défendre par eux-meme... Et mon saké dans tout ca ?..

L'attention du Sannin étant rivé sur les deux jeunes trouble-fête, il se prit un solide crochet gracieuseté de la Godaime en personne, l'envoyant voler a quelques mètres plus loin.. Contrairement à Jiraiya, la kunoichi n'avait pas abaissé sa garde a l'arrivée des gamins et en avait profité pour coller une bonne droite au vieux crapaud.. Ce n'est pas sans douleur qu'Ero Sennin se releva tout en massant délicatement sa mâchoire pour apaiser la douleur..

Discrètement, le gamin alla rejoindre l'oreille de Tsunade pour lui glisser un mot... Qu'avait-il de si secret a lui dire ?.. Étrangement, Gama Sennin se sentit concerné par ce que le jeune venait de dire.. La Godaime se permit de prendre un teint plus rougeâtre suite a la question provenant d'Haseo.. Nerveuse et embarassée, elle répondit :

« Je.. Ce n'était qu'un simple petit combat entre amis ! »

Évidemment.. Petit combat entre amis a l'issu duquel elle va devoir mettre son argent de poche sur la table pour payé le saké de Jiraiya.. Huhu ! Rigolant a la suite des paroles de Tsunade, l'Ermite ne put s'empêcher d'ajouter un mot pour doubler l'embarras de la Godaime en ce moment.

« Haha ! Bien sur.. Je ne voudrais quand meme pas abimer un visage de la sorte »

Le duel étant momentannément laissé de coté, il fallait venir en aide aux jeunes qui se faisaient sournoisement poursuivre par des brigands.. Bon, et quoi encore ? La kunoichi aux formes généreuses enchaina en citant qu'elle allait s'occuper de ces bandits. En tant qu'Hokage c'était la chose a faire, c'était son devoir après tout.. mais dans l'était qu'elle était, Jiraiya ne pouvait risquer de laisser aller Tsunade au combat avec si peu de chakra restant..

« Hoy ! Tsunade ! Reste avec les jeunes, tu as dépensé suffisament de chakra contre moi, huhu Laisse-moi m'occuper d'eux.. »


--- Mina de Konoha ---



Une douce brise se leva par-delà les plaines. Elle ignorait pourquoi, mais Mina se disait qu'il y avait quelque chose de pas normal dans le coin. Perchée du haut de branche d'arbre, elle observa la scène qui suivit. Une dizaines de silhouettes s'approchèrent rapidement du petit groupe composé de Tsunade, Jiraiya et d'Haseo pendant qu'elle était cachée un peu plus loin. Elle écoutait leurs paroles, ils semblaient rechercher une jeune femme aux cheveux émeraude. Mina reconnu l'un d'eux. Il était plus grand que les autres et avait un cicatrice sur l'oeil gauche.

Elle l'avait croisé à Suna lors de l'un de leurs pillages. Ils voulaient lui faire la peau apparement parce qu'elle avait accidentellement brisé l'un de leurs objets de valeurs lorsqu'elle avait visité leur demeure. Des marchants et des bandits de grand chemin apparemment. Elle avait fuit Suna après l'incident et peut-être qu'ils étaient à sa recherche maintenant pour la faire payer. Mais ce n'était pas une raison de lui faire des menaces en lui plantant un kunai sur le cou. Mina n'avait pas l'argent nécessaire pour les rebourser...

La kunoichi décida de garder silence tout en observant ce qui allait maintenant se passer...


--- Haseo Kawashi ---



alors que Haseo venait d'expliquer la situation a l'hokage, celle ci lui repliqua qu'elle allait se debarasser des bandits. Halala qu'est qu'elle pouvait etre brillante et exemplaire cette hokage. Elle voulait prendre seul le commende des operation et donc se charger seul de ses bandits qui les poursuivait deja depuis plusieures minutes.

Haseo allait dire un mot quand tout a coup le shinobi a l'apparance de vieux s'approcha de Tsunade.Celui ci lui demenda alors de rester avec les jeunes en disant que ca serait a lui de se debarasser de ses bandits. Entendent le mot jeune, Haseo fut legerement vexer. Bah oui pourquoi disait t'il ca le vieux la hein est ce que c'etait des choses a dire devant Haseo. Bref Haseo ne se gena pas pour dire ce qu'il pensait de sa reflection involontaire.

Il s'approcha de Jiraya, mis les mains sur ses hanches et le scruta attentivement avec un air de mefiance sur son visage. Bah oui on leur avait parler de Jiraya en cours mais Haseo n'arretait pas de dormir...donc il ne savait pas qui etait ce vieux shinobi aux allures de pervert. Apres l'avoir scruter de haut en bas Haseo pris la parole d'un air offanser

Ero-san...qui c'est que tu traite de jeune...tu t'es regarder avec tes allures de pervert...

Dit t'il affichant une air legerement boudeur. Apres un leger instant de silance Haseo attaqua les vetements du jeune homme en regardant Tsunade

Ba...chan...j'espere pour toi que ce ringard aux allures de vieux n'est pas ton petit ami..

Il reporta son attention sur jiraya, afficha un grand sourire et dit une main derriere la nuque

Ba-san laisse les jeunes s'occuper de ca tu risque de te casser quelques chose a vouloir nous aider....

Dit t'il gardant son grand sourire se grattant l'arriere de la nuque


--- TSUNADE ---



Tsunade le ressentait.. Les bandits approchaient très rapidement. Elle devait se préparer au combat, penser a une stratégie. Ne savant ce que les deux Genins possédaient comme techniques, elle décida de discuter d'une stratégie rapide avec Jiraiya afin de se débarasser de ce problème. Mais c'est alors qu' elle allait lui en faire part, celui-ci trouva exactement les mots à dire pour la faire réagir.

« Haha ! Bien sur.. Je ne voudrais quand meme pas abimer un visage de la sorte »

Notre Hokage ressentit une vague de gêne envahir ses pensées. Se retournant vers la direction opposé des deux mâles enfin de dissimulé cette gêne qui disparut quelques secondes plus tards, elle afficha au même moment un sourire de nature machiavélique. Après avoir remplacer sa gêne par un désir de vengence, elle se retourna vers Jiraiya, le sourire confiant aux lèvres.

« Je n'en ais pas finit avec toi, Jiraiya ! Tu va le payé mon saké, je te le promet. Même si sa prend des jours. » répliqua-t-elle sechèment en pointant la marque rouge de son poing qui était toujours visible sur le visage du pervers.

Puis, celui-ci proposa son aide à la Hokage qui n'avait plus beaucoup de chakra.

« Hoy ! Tsunade ! Reste avec les jeunes, tu as dépensé suffisament de chakra contre moi, huhu Laisse-moi m'occuper d'eux.. »

C'est alors, qu'à la grande suprise de Tsunade, que le jeune Genin s'offusqua à ces paroles. Décidament, il l'avait prit très au sérieux mais Tsunade connaissait Jiraiya. Elle savait que celui-ci n'avait pas voulu bléssé ce garçon. Connaissant Jiraiya ainsi qu'elle-même, elle tenta de se calmer car cette situation n'aidait pas à sa aptience que Jiraiya avait déjà bien assez joué avec. Et puis, alors que le Genin finit de dire ce qui lui passait par la tête, Tsunade explosa de colère.

~ Ce gaki ne connaît certainement toutes les faces de Jiraiya... Tant de gens ne le connaissent pas sous cette face... ~ songea Tsunade, sa rage grandissant chaque fois que le Genin exprimait son jugement face à son ami d'enfence.

« Hey ! N'insulte pas Jiraiya alors qu'il offre sont aide gentillement ! C'était assez évident qu'il ne voulait pas t'offusquer. Calme-toi et concentre-toi sur des choses plus importante que cela. Et, il as peut-être le look d'un pervers mais il a un très grand coeur ! Et non, ce n'est pas mon petit copain ! » s'écria-t-elle furieusement en se retournant par la suite vers Jiraiya en serrant ses poings.

« Et toi, ne dit rien sinon tu va avoir a faire à moi ! On travaillera ensemble pour vaincre ces brigands. On ne sais jamais, il peuvent être plus forts que de simples courreurs de rues. »

Sur ceci dit, la Hokage en colère s'élança vers Mina car elle pouvait entendre des pas venant de cette direction. Derrière elle ! Ils allaient l'atteindre bientôt ! Il fallait faire vite ! Tsunade bondit et attérit derrière Mina, dos à elle, prête à la protéger.

-- Mina de Konoha ---


Le raid vint comme il se devait. Bientôt, les bandits encerclèrent le groupe. Le plus grand d'entre eux avait vu Tsunade se déplacer rapidement. Mais où allait-elle? Il la suivit du regard et vit qu'elle était montée à un arbre. Elle protégeait quelqu'un apparement. Il lança deux shuriken dans les airs. Un en direction de Tsunade et l'autre en direction d'une cheville de l'autre personne. Le premier projectile serait facile à arrêter, mais l'autre, pas du tout.

Le shuriken qui visait la cheville de Mina la percuta telle que prévue. La jeune kunoichi perdit l'équilibre et perdit de sa concentration. Elle tomba en bas de la branche pour être rattrapée par un des bandits.

- Chef. C'est la fille que vous vouliez. Elle correspond à vos critères! Annonça le malfrat.

- Très bien. Emportez là. Je m'occupe de ces trois individus.

- Oui chef!

Alors, Mina se fit embaïlloner par un des bandits et on l'assoma rapidement sur la tête. Elle perdit connaissance pendant qu'on l'emportait loin de là. Mais que Diable avait-elle fait pour qu'elle mérite un tel châtiment? Elle pouvait entendre des protestations inaudibles pendant qu'elle perdait connaisance, elle se dit que c'était peut-être Haseo qui criait pour elle... Ou Godaime qui disait quelque chose. Rapidement, elle sentit Morphée l'emportée, malgré la douleur.


--- TSUNADE ---



Alors Godaime scruta l'horizon à la recherche des ennemis approchants, celle-ci entendit des voix. Puis, provenant des ombres de la forêts, deux shurikens furent projetés vers elle et Mina. Le premier, elle esquiva aisément en bougeant un peu vers la droite. Au même moment, elle tenta de stoppé le deuxième shuriken qui se dirigeait vers la cheville de Mina mais la Godaime n'avait pas été assez rapide et l'arme passa directement à côté de son bras. Dans un grognement soulignant son impatience, celle-ci se retourna rapidement vers l'arrière où se trouvait Mina. Elle vit celle-ci tomber et dans sa chute, un bandit l'attrapa et s'échappa en assomant sa victime sur la tête.

Mépris par son sentiment d'impuissance, Tsunade ne pouvait pas croire qu'elle n'avait pû protéger la jeune ninja de vulgaires bandits. Elle aurait pû avoir une meilleur performance mais la fatigue commençait à faire surface.

- Chef. C'est la fille qe vous vouliez. Elle correspond à vos critères! Annonça le malfrat.

- Très Bien. Emportez là. Je m'occupe de ces trois individus.

- Oui chef!

Après avoir entendu les bandits discuter entre eux, Tsunade décida de laisser Jiraiya s'occuper du chef et se dirigea vers le raviseur de Mina en criant :

« Jiraiya, attaque-toi au chef mais soit prudent. Il se dit capable de se battre contre nous 3 en même temps. Je vais en finir vite avec ce petit courreur de rues ! »

Et la Godaime Hokage suivit l'autre bandit de très près en sautant d'arbre en arbre d'une cadence énergétique. Le chef tenta de l'arrêter, comme l'avait deviner Tsunade, en lançant une corde métalique qui entoura la Hokage afin de stoppé ses mouvements. Mais, Tsunade fit un Kawarimi no Jutsu ( Body Replacement Technique ) afin d'ésquiver l'attaque en se rapprochant du bandit. Mais, oui, Tsunade, n'étant pas stupide, avait remarqué une branche assez grosse qui pendait, à peine accroché à l'arbre et l'avait utilisé. Celle-ci se retrouvant plus prêt du bandit, elle ignora les jurons du chef et s'élanca à nouveau vers sont complice qui avait Mina dans ses bras.


--- Haseo Kawashi ---



Ouah c'etait qu'elle l'etait hyper colerique la Tsunade ba chan quand elle s'enervait. Justement en parlant de ca il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour s'enerver lorsque Haseo taquina le vieux ero-sennin. Jiraya n'avait meme pas eu le temps de repondre que Tsunade se retourna directement vers Haseo en lui hurlant le poingt fermer qu'il ne devait pas se moquer de Jiraya alors que celui ci voulait simplement les aider et rien de plus. Lorsque Tsunade s'enerva Haseo afficha une expression de craindre sur son visage car une Tsunade en colere faisait toujours tres mal

il sentit alors lui aussi tout comme Tsunade l'avait sentis le chakra des bandits qui semblait nombreux et qui semblait se rapprocher de plus en plus de la ou ils se trouvaient. Haseo se tourna alors vers la direction d'ou allait arriver les bandits un kunail a la main pret a les acceuillir puisque il ne pourrait pas eviter le combat puis il devait montrer l'exemple devant l'hokage car si il ne pouvait pas proteger une fille alors a quoi cela lui servirait t'il d'etre un ninja...De plus il ne pourrais pas tenir la promesse qu'il avait fait a ses parents...cette promesse etre un bon shinobi et si il ne pouvait pas la defendre alors cela voulait dire qu'il n'etait pas pret a etre shinobi et a engager sur cette voix. Mais alors qu'il allait se lancer dans la bataille,Tsunade a son tour le depassa et sauta en direction d'une branche d'arbre pour atterir devant la jeune fille que Haseo s'etait promis a lui meme de proteger j'ai nommé Mina. A present les bandits etait la on ne pouvaient plus faire marche arriere et il fallait se battre car la fuite etait impossible. Les bandits commencerent l'assaut en envoyant quelques projectils. Deux pour etre precis. L'un des deux visa la cheville de la jeune Mina qui perdit donc l'equilibre sous les yeux d'un haseo qui craignait que la jeune fille ne se fassent mal. Et ce qui devait se passer arriva. Les bandits rattraperent la jeune fille, la baillona et l'assoma. Quelques bandits resterent la afin de couvrir ceux qui s'echappaient avec la jeune fille. Haseo regarda les ravisseur de la jeune fille s'enfuir et cria

Minaaaaa channnnnn...

Sans meme que Tsunade lui en donne l'ordre,Haseo foncea dans le tas afin de rattraper les ravisseur de la jeune fille qui commencait a prendre tout doucement de la distance par rapport a eux. D'autre bandis se metterent dans le chemin d'Haseo afin de l'empecher de rattraper les ravisseurs fuyard. Arriver devant la premiere ligne de bandis Haseo un regard determiné Sauta en l'air deroula un parchemin et cria

Shoshuryuu

Un tas d'arme sortirent du parchemin que Haseo avait derouler et foncerent en direction de la ligne de bandit qui empechait Haseo de passer afin de rattraper ceux qui avaient kidnapper Mina. La premiere ligne se fit avoir par l'attaque d'Haseo qui pu donc passer et laisser les autres bandits a Tsunade et Jiraya pendent que lui rattrapait les autres bandis qui detenait Mina bailloner et assomer, Continuant son chemin il cria

Minaaaaa chan tient bon...je ne les laisserait pas t'emmener avec eux...

D'autre bandis firent demi tour afin de faire gagner du temps a ceux qui detenait Mina. Haseo continua lui toujours a foncer.

Kusoooooo...a ce rytme la je vais la perdre de vue si jamais je perd mon temps avec ses bandits.

Haseo devait donc trouver un moyen de passer la deuxieme barriere de bandit afin de ne pas perdre Mina et ses ravisseur de vue. Ce fut chose faite lorsque Haseo s'aida d'arbre en rebondissant dessus afin d'atterir derriere la deuxieme ligne et donc de pouvoir la franchir sans probleme

je n'ai pas de temps a perdre avec vous...

Haseo poursuivis donc sa route suivis de pret par Tsunade qui a son tour le suivis laissant Jiraya en prise aux autres voleur


--- JIRAIYA ---


Meme plus le droit de s'amuer..

En plein milieu d'un duel sans précédent avec la Godaime Hokage, deux jeunes débutants vinrent interrompre le défi que le gallant Jiraiya s'appretait a gagner.. mais le moment n'était plus a la rigolade, la petite amie du jeune ninja venait tout juste de se faire enlever, non loin de la position des combattants. Il fallait agir avant que quelque chose de grave ne survienne..

Pressée par le lourd devoir d'Hokage, Tsunade se devait de venir en aide a la jeune fille enlevée, ce qu'elle fit en prenant la course derriere les bandits tout en engageant le combat avec certains d'entre eux, apres avoir demandé a l'Ero Sennin de s'occuper du chef de la bande.. Prenant son courage a deux mains, le gamin suivit la Godaime pour aller sauver son amie avant d'engager lui aussi le combat avec les brigands..

Au milieu du terrain crevassé de toute part se tenait Jiraiya ainsi que le leader du groupe qui voulait probablement tenter d'empêcher le Sannin aux grenouilles d'aller rejoindre les autres pour sauver la jeune malheureuse. Un vent léger se leva a ce moment, faisant danser la divine chevelure argentée du Sannin et celle du chef se trouvant a quelques mètres sur le coté.. Le regard fixé droit devant, là où s'était dirigée Tsunade ainsi qu'Haseo a la recherche de Mina, Gama Sennin s'adressa au malfrat..

« Peu importe combien vous êtes dans votre complot... il n'arrivera rien a cette gamine... » envoya Jiraiya au bandit avant de détourner son regard vers celui-ci. « C'est a la Godaime Hokage que vous vous frottez en ce moment... »

L'expression du Sannin paraissait avide, comme s'il savait pertinemment que rien n'arriverait a la jeune Mina. Il avait confiance en Tsunade. Ayant la chance de la connaitre depuis qu'il était tout jeune, il savait mieux que personne qu'elle n'abandonnerait pas et qu'elle allait mettre sa vie en jeu pour le village de Konoha.

« Et quant a toi !.. Tu auras la chance de voir a l'oeuvre le légendaiiiiire sage que je suis ! Le gallant Jiraiya ! ... ... »

...

Le bandit n'avait que faire de la pose héroique qu'avait prit le sage apres ces paroles doublées de fierté. Le malfrat paraissait dégouté se demandant s'il ne devait pas laisser Jiraiya de coté.. Il se ravisa lui-meme en initiant lui-meme le combat face au légendaire sage.

« C'est plutot toi qui va gouter a ma médecine ! Et ce n'est pas un vieux fou dans ton genre qui va me montrer quoi faire ! »

Lentement, l'ermite se retourna vers son assaillant qu portait un sourire pratiquement machiavélique envers le sage qui opta pour une pose du style défensif. Sans plus hésiter, le malfrat plongea ses deux bras dans le sol comme s'il aurait s'agit d'une marre avant de s'écrier :

Doton ! Daichi Mane no Jutsu !
( Earth Style ! Hidden Ground Hand )


L'effet de cette technique ne fut pas soudain, le sol se mit a gronder pendant un moment, demandant a Jiraiya de rester sur ses gardes avant que deux mains de terres viennent l'agripper jusqu'a la cuisse, l'empêchant de faire le moindre mouvement.. Ero Sennin esquissa un air surpris, ne pouvant que constater que son incapacité a se déplacer..

Les mains toujours plantés dans le sol, l'assaillant ne pouvait non plus bouger. Cependant, une partie de lui se déttacha, avant de se rematérialiser juste aux cotés du malfrat au grand étonnement du vieux pervers..

~ Bunshin ?... Non il n'a pu faire de sceau avec ses mains dans le sol... M... Mais qui est ce type ?.. ~

Le clone, contrairement a son créateur, lui était apte a se battre, ce qui inquiétait le Sannin pris aux jambes par la technique du brigand.. Enchainant avec une série de sceaux de main, le clone se porta immédiatement en mode attaque et d'un seul coup de poing sur le sol déja tout craqué, 4 pieux de terres sortirent du sol à l'endroit où se trouvait Jiraiya. Un des pieux s'enfonca a travers le torse d'Ero Sennin, le poussant a hurler de douleur..

« ARGGHHH !!!! Kuso !... »

« Alors, vieux fou, ce n'était pas toi qui allait me montrer ton savoir-faire ? C'est peine perdue pour toi, tu mourras ici-meme ! »

Crachant du sang, Jiraiya voyait bien que son temps était compté s'il ne recevait pas une aide médicale dans les moments à venir.. Le pieux profondémment enfoncé sur le coté gauche de son torse, il s'efforcait de ne pas succomber a cette atroce douleur.. Il fallait retrouver les talents médicaux de la Godaime et ce, le plus tot possible, mais il fallait d'abord se débarasser du malfrat ainsi que de son double.. Mais que faire ? Le sang coulant de sa bouche, Ero Sennin s'adressa a ses adversaires..

« T'es plutot fort, je dois l'admettre.. J'ai du etre inattentif pour avoir été pris par une technique du genre.. A mon tour de jouer.. »

Les mains toujours libres du légendaire shinobi de Konoha se firent aller a une vitesse folle, formant une série de sceau illisible a l'oeil nu. Seul peut-être le Sharingan aurait pu lire les sceaux un par un. Une fois la série de sceau terminée, la longue et épaisse chevelure argentée de Jiraiya se mit a grossir et a prendre de l'expansion, repoussant meme les 4 pieux de terre tout en détruisant les mains de terre qui retenaient ses jambes..

Hari Jizo !!
( Needle Guardian )


Bien a l'abri dans sa forteresse de cheveux en pointes, le Sannin fixa avec douleur les bandits lui faisant face avant de faire éjecter une centaine de minuscule petites aiguilles ultra-fines en direction de l'assaillant, non dans le but de les tuer, simplement de stopper leur circulation sanguine momentannément en visant quelques points stratégiques du corps humain..

Incapable de stopper l'affront des aiguilles de Jiraiya, l'assaillant recu en plein cou une vague de pointes bloquant son sang avant qu'il ne tombe, inconscient sur le sol, éliminant du meme coup, sa copie a ses cotés..

La chevelure revint en place par la suite avant que Gama Sennin ne dépose un genou au sol, se tordant de douleur, suppliant Tsunade d'en finir le plus tot possible avec les voleurs..

« Tsunade.. Dépêche-toi d'en finir... Arghhhhh... »


--- Haseo Kawashi ---



A present tous avaient leur taches. Jiraya s'occupait du chef alors que tsunade elle tout comme Haseo continuait a poursuivre le complice du chef qui detenait Mina. Pendent ce temps Haseo esseyait de prendre le maximum d'avance en sautent d'arbre en arbre et en tantent de ne pas perdre la trace du complice qui etait a present a quelques metres devant lui. Durant cette course folle qui dura plusieures minutes, Haseo fut plongé dans ses pensées.

Il recus un flash ou il vis le visage de sa mere et le visage de son pere qui lui rappellait la promesse qu'il s'etait fait. Cette mission de recuperer Mina etait tres importante pour lui car de un il s'en voulait et pensait que c'etait sa faute si tout ca etait arriver et de deux quel shinobis ferait t'il si il ne pouvait pas s'occuper d'une tel mission. Quoique ca n'etait pas vraiment une mission faite pour un genin mais malgré tout Haseo ne laisserait pas tomber et continurait sa course jusqua recuperer Mina.

Le bandis se retourna a plusieures reprise regardant si il avait reussi a semer ses poursuivant. Durant ce temps Jiraya et le chef des bandits avait entamer un dur combat qui par le bruit alerta Haseo qui su alors que le combat pour le vieux pervert avait a present commencer. Il se tourna alors legerement puis a nouveau reporta son attention sur sa course

Je ne dois pas echouer, fait moi confience je ne te perdrait pas de vue...

Mais alors qu'il continuait sa course il fut pris par un deuxieme flash lui rappellant qu'il devait parfois faire preuve de patience et de strategie durant ses missions. Dans ce flash il revoyait sa sensei Mai et il revoyait ce fameux test des clochettes qu'elle leur avait infligé afin de voir si son equipe pouvaient agir en equipe et comprendre ce que ce mot la voulait dire. De retour a la realité la course continua depuis a presents quelques minutes. Haseo attendait le bon moment pour agir au mieux afin de pouvoir ne pas faire d'erreur pendent un de ses assaut.

L'inconveniant pour Haseo c'est qu'il ne voyait pas d'eau dans les environs et donc ses jutsu d'eau etaient inutile. Sa seul attaque a distance etait une attaque de type fuuton appeller Kaze wa qui consistait a attaquer a distance avec une epée qui fendait l'air afin d'envoyer un puissant coup de vent mais encore la il se trouvait trop loin pour pouvoir utiliser une tel attaque qui si elle serait utiliser a une tel distance echourait sans doute.

Rhalala mais ou se trouvait l'equipe d'Haseo pendent que celui ci poursuivait une mission des plus difficile. Une chose etait sur, si il reussisait cette mission il se venterait aupres de son partenaire Shizuko qu'il considerait comme un rival et avec lequelle il l'entretenait une relation du style Sasuke/ Naruto. Haseo se concentrait toujours et cherchait une nouvelle strategie mais meme sa deuxieme attaque qui n'etait pas basée sur le fuuton et le suiton ne pourrait rien faire.

En effet cette attaque que haseo avait en tete consistait a derouler un parchemin qui en n'etant derouler degageait toute une panoplie d'arme mais encore une fois en utilisant cette attaque il risquerait de tuer son ravisseur mais aussi de blesser Mina. Il continua donc a poursuivre sa course.


--- TSUNADE ---


Alors que Tsunade apparu directement à la droite du brigand qui détenait Mina dans ses bras, celle-ci se propulsa à l'aide de ses jambes de l'arbre en direction du sens opposant. En plein vol, elle concentra son chakra dans ses mains afin de formé une lame composé de cet énergie bleuté. Alors qu'elle arriva à destionation le bandit, trop lent pour éviter l'attaque de la Hokage, se fit touché légèrement les deux cuisses. C'est alors que ce malfrat ressentit une douleur horrible au niveau de ses muscles de jambes. Tsunade afficha un sourire un sourire hautain lorsque celui-ci tomba en sol. Ne pouvant pas se tenir sur ses jambes, le brigand ne pu garder l'équilibre et tomba au sol, Mina à ses côtés.

« Comment ? » commença-t-il en bafouillant tout en fixant Tsunade qui était debout devant lui.

« La ferme, sale vaux rien ! Tu es venu embêter cette jeune fille innocente. Soit tu dégages ou tu auras à faire à moi. La prochaine fois, tu n'auras pas cette chance. » s'exclâma la Hokage de sa puissante et colérique voix.

Le brigand paralysé de panique, relâcha Mina et se mit à ramper en direction opposé d'où était Jiraiya et son chef. Plutôt obéissant, ce pauvre homme. Tsunade n'avait pas remarqué de bandeau de ninja sur l'habit et le front du malfrat. Elle en conclu qu'il ne devait pas être un ninja, comme le reste de sa bande. Celle-ci se retourna vers Haseo et lui dit :

« Occupe-toi d'elle, je vais aider Jiraiya. S'il reviens, j'ai couper ses muscles de cuisses. Il ne pourra pas se battre en se tenant debout. »

Puis, c'est alors que Tsunade entendit un grondement puis la voix de Jiraiya qui avait lançé un hurlement de douleur. Ce son fit frissoné Tsunade de rage lorsqu'elle imagina l'un de ses vulgaires bandits faire du mal à son ami d'enfance. Que ce passait-il ? Ces bandits étaient-ils si fort ? Tsunade ne prit pas le temps de se poser plus de question et s'élança en direction de Jiraiya en se propulsant d'arbre en arbre à l'aide de chakra qu'elle concentrait dans ses pieds pour accélérer sa vitesse. Laissant sa rage lui monté à la tête, elle laissa la trace de sa furie dans chaque arbre qu'elle touchait. Et lorsqu'elle aperçu Jiraiya qui se trouvait devant quelques bandits qui s'approchaient du Sannin aux cheveux argentés qui étaient à genoux en sang. Le sang... Tellement de sang... Tant de peur evahit l'esprit de la Godaime alors qu'elle attérit en force en affectuant un Painful Leg Sky où se trouvait les bandits. Sous la force chaotique de sa jambe qui rayonnait de chakra bleuté, le sol qui était déjà fissuré, se fracassa et emporta les brigands avec lui dans un trou assez profond.

Ignorant les deux autres bandits, dont un que Tsunade n'avait pas remarqué, celle-ci s'élança vers Jiraiya avec détermination. Celui dont elle était consciente de son existence intercepta sa course en se positionnant entre elle et Jiraiya. Comme si ce petit malfrat pourrait arrêter la Godaime Hokage, en particulier lorsqu'elle était en état de furie. Et de cette action stupide, le brigand fut propulsé vers un arbre lorsque Tsunade le poussa hors de son chemin brutalement. Le pauvre se retrouva face première dans le tronc de majestueux bouleau. Il y resta d'ailleur, inconscient. C'est alors que le dernier bandit se dirigea en direction de Mina et Haseo après avoir observer son compagnon de combat se faire pulvériser en affichant un sourire amusé.

« Jiraiya ! » s'écria Tsunade en observant l'Ermite pervers.

Mais que c'était-il passé ? Comment un brigand aurait-il pû infligé une telle blessure à Jiraiya ? Ne perdant plus une seconde, Tsunade concentra son chakra dans la paume de sa main. Une aura de couleur verte pâle y apparu alors qu'elle tendit la main vers la blessure de Jiraiya. Doucement, elle se mit a dessendre sa mian vers la blessure de sorte à ce que le chandail du Sannin aux grenouilles se déchire en ligne droite, révélant le trou qu'avait causé le pieux qui lui avait transperçé le côté gauche du torse.

Remarquant que Jiraiya ne devait pas être dans une position très comfortable, Tsunade l'aida à s'allonger sur le sol de sorte à ce qu'il soit possitioné sur son dos. Fixant la blessure fatale de Jiraiya, le sang abondant et la position dans laquelle il se trouvait, elle se mit a trembler légèrement. Les souvenirs de Dan mourrant dans une marre de sang lui vint en tête ainsi que la peur de ne pas être à la hauteur pour sauver Jiji. Après tout, elle était resté impuissante et incapable de faire quoi que ce soit face à cette situation la dernière fois.

[RP] Jiraiya X Tsunade Narutotsunade0050js7


En tentant de contrôler le tremblement qui s'amplifiait à chaque seconde qui passait Tsunade tenta de stopper l'hémorragie mais sa technique ne semblait pas fonctionner et son coeur se débattait de plus en plus rapidement. Elle n'allait pas avour assez de chakra pour terminé la tâche. Doutant d'elle-même, elle remarqua que sa concentration s'affaiblissait en cause du stress qu'elle épprouvait.

« Contrôle t'es émotions. Tu peux le sauver, tu n'es pas la Godaime Hokage pour rien ! » songea-t-elle avec détermination.

Puis, elle trouva la force d'arrêter sont tremblement. Ignorant les pensées négatives qui tentaient de l'affecter, elle donna tout ce qu'elle avait en son pouvoir afin de sauver Jiraiya. L'aura verte qui entourait sa main amplifait de plus en plus alors qu'elle ressentit son énergie diminuer dangereusement. La plaie finalement refermée, elle n'avait qu'un minimum de chakra encore à sa disponibilité et cessa sa technique de guerrison en tentant de se calmer. Sa respiration était forte et elle ressentait son coeur battre dans tout son corps. À genoux à la droite de Jiriaya, celle-ci se retourna vers le visage de l'Ermite.

« Jiraiya ? Est-ce que ça va ? » questionna-t-elle d'une voix à la fois emplise d'incertitude et de douceur, ce qui était plutôt rare de la part de Tsunade.


-- Haseo Kawashi ---



Haseo apres une longue course arriva finalement a rattraper le bandit qui apparamant semblait blesser mais quel personne avait t'il pu le blesser a ce point? Haseo regarda autour de lui afin de voir qui avait fait cela. Ce n'est qu'apres quelques secondes d'observation qu'il vis que celle qui etait responsable de cela etait la godaime Hokage.

Haseo regarda Tsunade et le bandit a tour de role semblant etre etonné ou meme choqué de la puissance de l'hokage qui venait d'utiliser une technique qui avait pour but de sectioner les muscles et apparamant vu le brigand au sol, elle devait l'avoir utiliser sur les muscles de ses cuisses. Haseo ne parla pas attendent la suite des evenements. Le bandit pris la parole en sortant un leger comment interrogative qui faisait guise de question.

Haseo lui continua a fixer l'hokage attendent que celle ci disent ou fassent quelque chose. Ce fut chose faite lorsque il vis Tsunade reclaper l'ennemis en l'insultant de vaux rien en lui disant que la prochaine fois elle ne l'epargnerait pas. Haseo regarda alors le bandit qui relacha aussitot pris de panique relacha la jeune fille qu'il detenait quelques secondes auparavant. Mais alors que Haseo voulu lui demender ce qu'elle allait faire de ce bandit, elle ne lui laissa pas le temps et s'adressa a lui en lui disant de s'occuper de Mina et en lui disant que le bandit n'etait plus en etat de se battre.

Haseo toujours epater et bouche bée par l'autoritée de la godaime fit un oui de la tete en disant

H...Hai

Aussitot son Hai dit il se dirigea vers Mina afin de voir si celle ci allait bien et s'occuper d'elle. Il passa donc le bras de la jeune fille autour de son epaule pour l'aider a marcher au cas ou elle se sentirait trop mal ou si elle serait encore inconsiente. Mais alors qu'un leger silance se fit entendre, Tsunade et Haseo furent surpris par un hurlement de douleur provenant de la ou se trouvait Jiraya. Haseo qui tenait toujours la jeune Mina se demendait ce qu'il se passait.

Il regarda alors Tsunade qui n'ajouta pas un mot et qui se precipita vers la ou provenait le bruit et la bataille entre Jiraya et le chef des brigand mais que diable se passait t'il bon sang.

Haseo ne devait pas s'en faire. Apres tout Jiraya etait un des sannin legendaire et donc il ne fallait pas s'en faire pour lui. Mais bon Haseo ne savait pas que Jiraya etait l'un des celebres Sannin car celui ci imaginait les sannins moins vieux que ca, plus beau physiquement bref vous voyez le genre des heros quoi. Mais revenons en a nos moutons.

Alors que Tsunade venait de s'en n'aller pour aller secourir Jiraya dans son combat contre le chef, Haseo lui fit quelques pas puis deposa la jeune fille dans un coin d'ombre. Il s'aggroupis alors a sa hauteur attendent que celle ci se reveille


--- JIRAIYA ---



Le temps était désormais compté pour le légendaire ermite de Konoha. Il avait peut-être été trop arrogant ou trop confiant face a son adversaire et s'était prit un pieux de terre à travers le torse.. Le sang coulait déja dangereusement sur le sol littéralement en morceaux, laissant l'auteur d'Icha Icha Paradise seul en attendant que la Godaime Hokage revienne et lui prête main forte. Sa vision commencait déja a s'embrouiller...

Le néan..

Tout autour devenait noir, les sens du Sannin s'affaiblissaient a chaque secondes.. Jiraiya tentait vainement de retenir le sang qui coulait en provenance de son torse. Fermant les yeux afin d'oublier momentannément la douleur, Ero Sennin repensait a tout ce qui l'attendait encore. Il avait beau avoir franchi la cinquantaine, il sentait qu'il avait encore un devoir a accomplir et bien des choses a découvrir.. Il se fit ramener les deux pieds sur terre par une voix a la fois effrayée et en colère qui hurlait son nom a s'époumonner..

Bien entendu, il s'agissait de la puissante Tsunade-sama. Elle arriva a la course, nerveuse et inquiète en voyant l'état de son bon ami qui n'avait rien d'un grand combattant sortant d'une victoire incontestée.. Pendant quelques précieuses secondes elle semblait hésiter, comme si elle revoyait ce cher Dan encore une fois allongé devant elle. La situation était semblable a ce moment tragique de la vie de la Godaime, mais elle avait acquis des talents de médecines hautement reconnus et était la seule a pouvoir sauver un Jiraiya très mal en point...

« Tsunade.. ? T'en a mis du temps dis donc... » s'exclama Ero Sennin sur un ton sarcastique comme si la situation n'était pas grave.

Il était on ne peut plus heureux de la voir agenouillée a ses cotés alors qu'elle cisaillait ses vêtements a l'aide du scalpel de chakra. C'était plutôt rare qu'elle s'agenouillait carrément, surtout pour Jiraiya (XD), mais il savait au fond de lui-meme qu'elle donnerait sa vie pour le sauver, tout comme il la protégerait jusqu'a son dernier souffle.. Il toussa a nouveau du sang avant de s'adresser a son amie de nouveau..

« Dis... Si jamais je dois mourir ici-meme... Tu.. Tu ne va pas pleurer au moins, dis moi ?.. »

Il trouvait quand meme le moyen de sourire dans un tel état.. Un sourire en guise de désespoir ? Parce que ca lui chatouillait au torse ? Non, il souriait parce qu'il voyait enfin Tsunade s'inquiéter pour lui. Saisissant un second souffle il fit une demande ultime a sa bonne amie alors qu'il se trouvait dans un état critique..

« Étant donné que je ne m'en sortirai peut-etre pas... Tu crois que j'aurais le droit a un baiser d'adieu ? »

Sans meme attendre la réponse de la Godaime Hokage, Jiraiya ferma les yeux aussitot, joignant ses levres une a une en attendant le baiser sauveur de la jolie princesse..


--- TSUNADE ---



Après avoir entamer le processus de guérison de Jiraiya, celui-ci, quoi qu'en situation critique, c'était permit de faire une de ses remarques sarcastiques comme à son habitude.

« Tsunade.. ? T'en a mis du temps dis donc... »

Mais Tsunade n'avait pas la tête à rire de ce commentaire, elle était bien trop inquiète et concentrer dans son travail. Puis, alors qu'elle réussit à se calmer un peu après avoir lié la situation avec celle de Dan, ce vieux pervers lança un autres commentaire qui lui fit quasiment perdre la tête.

« Dis... Si jamais je dois mourir ici-meme... Tu.. Tu ne va pas pleurer au moins, dis moi ?.. »

Cette question fit renaitre le sentiment de doute en Tsunade alors que celle-ci tentait de se concentrer en ignorant la vision de Jiraiya mort en cause de son manque de talent. Elle n'était pas certaine de pouvoir le sauver de son horrible blessure et cet idée lui donnait envi de pleurer. Mais, étant une personne très entêtée, Tsunade résista à la tentation et continua sont travail. Et alors qu'elle avait presque terminé de bloqué l'écoulement du sang de Jiraiya, celui-ci lui sourit et lui posa une question.

« Étant donné que je ne m'en sortirai peut-etre pas... Tu crois que j'aurais le droit a un baiser d'adieu ? »

Cette question la fit réagir mentalement instantanément . Gardant une expression neutre, elle réussi a dissimulé ce sentiment bizarre qu'elle n'était pas certaine de bien comprendre. Pourquoi cette question l'avait-elle tant touché ? C'était comme s'il était à la fois triste et contente. Mais la rage qu'elle éprouvait à chaque fois que Jiraiya lui fessait une telle demande lorsqu'ils étaient plus jeune était inexistant. En fin de compte, elle réussit au dernier moment à le sauver. La Godaime avait arrêter l'hémorragie mais la blessure devait quand-même être douloureuse et sensible. Elle avait de la difficulté à le croire... Elle avait réussi a sauver Jiraiya alors qu'il était dans une situation mortelle. Fière d'elle-même mais tout de même inquiète pour son ami d'enfance, elle lui sourit en retour. Puis, elle se souvint de la demande de Jiraiya et afficha un sourire hautain.

« Jiraiya... Ouvre les yeux, tu ne va pas mourir... » commenta Tsunade en émettant un rire avant de poursuivant. « Tu n'es pas en parfait état mais sa ira. Je vais te conduire la où tu devrais aller passé un séjour pendant quelques temps. À l'hôpital ! »

Ne cherchant pas à savoir ce que pensait Jiraiya de sa décision, Tsunade empoigna Jiraiya de ses deux bras et le força à se relever tout en supportant son poids sur sont épaule après avoir passé le bras de Jiraiya autour de son cou.

« Et.. pour ta question... Non mon pauvre Jiraiya, tu n'auras pas de baiser. Tu devais très bien savoir que je pouvais te sauver. Ou le savais-tu et et m'as demandé quand-même en espérant que j'allais t'en donner un ? Et ne te fait pas d'idée parce que je t'aide à marcher. » questionna Tsunade en affichant un sourire pendant qu'elle entama sa marche vers l'hôpital.

Vers l'hôpital
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurios Akashina
Genin de Kontan
Genin de Kontan
Kurios Akashina

Messages : 17
Date d'inscription : 09/12/2009
Age : 29

Registre Ninja
Affinité Primaire: Katon
Clan: Nenshou Giri
Spécialité: Offense

[RP] Jiraiya X Tsunade Empty
MessageSujet: Re: [RP] Jiraiya X Tsunade   [RP] Jiraiya X Tsunade Icon_minitimeMer 16 Déc - 21:12

--- JIRAIYA ---


L'ultime demande du baiser n'ayant pas eu les mêmes résultats que l'imaginaire de l'Ermite Pervers, ce dernier ainsi que la Cinquième portant le titre de chef de Konoha s'étaient immédiatement dirigés vers l'hôpital pour mieux guérir l'atroce blessure d'Ero Sennin que Tsunade avait néanmoins réussi a stopper en utilisant la force en elle pour sauver un ami qui aurait pu plonger droit vers une mort certaine.

La main de son ancienne coéquipère autour de la taille, le légendaire Ermite se faisait transporter, plutôt aider à marcher, lui qui devait soutenir une horrible douleur au torse. Il ressentait comme un grand vide au niveau de sa poitrine, non il n'était pas en manque d'amour, quoique.. mais c'était grandement dû a ce pieux qui l'avait transpercé sans le moindre avertissement..

Le regard plongé sur le sol, se concentrant a mettre un pied devant l'autre, Jiraiya balaya l'horizon de ses yeux avant de le plonger dans le regard de la kunoichi engorgé par l'effort physique de trainer un ami beaucoup plus lourd qu'elle.

~ Arigatô.. Tsunade.. ~ pensa-t-il avant de rabaisser son regard devant lui sur le chemin qui paraissait s'éterniser jusqu'a l'hôpital.

Il pouvait s'avérer infiniment chanceux de connaitre aussi bien la personne agissant au titre d'Hokage, puisqu'elle n'aurait surement pas fait tout ce travail acharné pour n'importe qui. Il lui était reconnaissant mais l'orgueil de mâle prenant souvent le dessus il n'allait pas lui dévoiler aussi ouvertement, surtout sans la présence de ce vieil ami le saké

Une main appuyée sur la plaie refermée et l'autre allant rejoindre la taille de Tsunade, ils continuèrent a marcher péniblement, plus spécialement dans le cas de Jiraiya, vers le centre-ville. Plus haut que la hauteur normale des maison du village, l'hopital se faisait voir au loin..

« Tu sais, je suis encore en mesure de marcher.. L'hopital n'est plus tres loin.. Je comprendrai si tu prefere aller voir où en sont les jeunes.. »

En mesure de marcher, ouais ouais.. À peine capable de mettre un pied devant l'autre sans s'effondrer au sol. Ero Sennin se redressa tant bien que mal pour démontrer a Tsunade qu'il était capable de se débrouiller seul.. Cependant, l'expression sur son visage mimant une douleur atroce venait lui faire perdre toute crédibilité devant la kunoichi.

« (>.<) ... Finalement... Un p'tit coup de main jusqu'a une chambre ne serait pas de refus... »


--- TSUNADE ---



Avançant d'une cadence plutôt lente et prudente, Tsunade ne tenta pas d'accélérer le mouvement de Jiraiya, qui se concentrait visiblement à marcher sans perdre l'équilibre. Cette marche était longue et pénible et Tsunade avait de le difficulté à tenir le coup puisqu'elle était épuisée et n'avait plus de chakra à donné pour lui permettre sa force surhumaine. À demi-chemin, elle sentit son chakra réapparaitre petit à petit. Mais, celui-ci disparaissait à mesure car Tsunade utilisa cet énergie immédiatement sans lui laisser la chance d'être dirigé vers sont sceau qui était normalement la priorité primaire afin de lui permettre d'utilisé une peu plus de force pour supporté les 192 lbs de Jiriaya. Elle voulait à tout prix ne pas succombé à la fatigue. Les moments où elle ne pouvait pas utilisé sa force surhumaine étaient difficiles mais elle avait droit à un petit repos lorsqu'elle pouvait retrouvé du chakra qui tentait d'aller se stockée dans son front. Tant d'efforts n'était pas de refus pour sont vieil ami qu'elle connaissait depuis sa tendre enfance.

Dans le village, les ninjas de Konoha qui remarquèrent que le sceau de la Hokage n'était pas visible ainsi que Jiraiya qui semblait être dans une douleur insupportable se posèrent des questions. Mais où était donc Sakura et Shizune lorsqu'on a besoin d'un coup de main ? Tsunade se doutait bien que Shizune était entrain de courir le marathon dans toute la ville afin de retrouvé la Hokage qui c'était éclipsée en douce de son bureau pour aller prendre l'air car elle avait rempli tant de papiers ce matin qu'elle en était devenue dingue. Cette pensée fit légèrement sourire Tsunade alors qu'elle aperçu l'hôpital devant elle.

« Tu sais, je suis encore en mesure de marcher.. L'hôpital n'est plus très loin.. Je comprendrai si tu préfère aller voir où en sont les jeunes.. »

Tsunade, jugeant l'état du Sannin pervers, était convaincu que celui-ci n'aurait pas pu marcher seul. Mais, elle le laissa essayer de se relever. Mais alors qu'elle remarqua l'expression affichant une grimace soulignant sa douleur atroce, Tsunade ricana un peu avant se passé son bras à nouveau autour de taille de Jiraiya afin de l'aider a marcher.

« (>.<) ... Finalement... Un p'tit coup de main jusqu'a une chambre ne serait pas de refus... »

« Ne tente pas l'impossible, tu sais très bien que tu n'es pas en état pour marcher sans aide. J'ai confiance que ces deux ninjas seront sain et sauf. Les vulgaires petits bandits ont été réduit en miettes. » assura Tsunade en ouvrant la porte de l'hôpital pour par la suite y pénétrer lentement en compagnie de Jiraiya.

La secrétaire de la réception les aperçu immédiatement et Tsunade lui signala que tout allait bien en hochant de la tête. La Sannin aux limaces se concentra afin de concentrer une petite dose de chakra libre qu'elle retrouva pour par la suite l'utiliser pour avoir la force de supporté Jiji plus aisément jusqu'à une chambre libre. Après avoir vérifié quelques chambres, elle en trouva une déserte. Sans perdre une seconde de plus, Tsunade s'approcha du lit en aidant Jiraiya par la suite a s'y éteindre. C'est à ce moment qu'elle remarqua le trou dans le chandail de Jiraiya qu'elle avait du faire afin de le soigner. Du coin de l'oeuil, elle l'observa rapidement en tentant d'être subtil. Elle s'étonna de constater que le vieux Jiraiya était encore aussi en forme. Sont torse semblait être dur et possédait des formes soulignant un entrainement quotidien et stricte, comme s'il passait sont temps à le faire. Elle devait admettre qu'elle ne s'attendait pas du tout à cela. Puis, elle détourna les yeux de tout cela et alla s'assoir sur une chaise à la droite du lit en tentant de dissimulé sa gêne en changeant de sujet.

« Je vais me reposer un peu et ensuite je tenterais de guérir ta plaie plus en profondeur. » déclara Tsunade en remarquant que sont sceau n'était toujours pas réapparu alors qu'il aurait du l'être depuis le moment où sont chakra avait recommencer à se former.


--- JIRAIYA ---



Ils y étaient arrivés. Enfin !

L'hopital de Konoha, heureusement que la légendaire perdante était restée aux cotés du légendaire pervers sinon il n'aurait certainement pas atteint la porte d'entrée de lui meme. Une fois à l'intérieur les infirmieres et médecins en tout genre ont semblé prendre panique en voyant l'état des deux Sannin qui laissait croire qu'ils n'avaient pas passer l'apres-midi a la plage a se faire bronzer.

Tsunade s'empressa de trouver la premiere chambre libre afin d'y laisser Jiraiya s'y reposer le temps qu'il se remette sur pieds. Ce dernier prit un court moment pour s'asseoir sur le lit et reprendre ses esprits avant que la kunoichi aux talents médicinaux ne le couche sur le lit. Les mains jointes derriere la tete en fixant le plafond, Ero Sennin ne put s'empêcher de remarquer qu'assise sur la chaise adjacente au lit, la Godaime venait de subtilement jetter un oeil probablement a son torse légèrement exposé et bien entretenu.. La voir rougir instantannément le poussa a esquisser un léger sourire..

C'est alors qu'il remarqua un autre détail qui le fit réfléchir un peu..

~ Hola.. Le sceau.. Godaime, tu t'es donné tout ce mal pour moi ?.. ~

Sur cette pensée qui lui traversait l'esprit, Jiraiya détourna le regard vers la fenetre affichant un vaste et majestueux panoramique. Les p'tits oiseaux chantaient dehors comme ci s'étaient une journee comme les autres alors que des milliers de pensées et tourments en tout genre foudroyaient l'esprit pervers et a la fois sage du Sannin aux crapauds.

Que se cachait-il sous ses 190 lbs de muscles dû a un entrainement acharné ? A quoi pouvait bien penser celui qui a décliné l'offre pour le titre d'Hokage pour tenter de sauver un ami ? Derriere ces livres pour adultes et ses nombreuses conquêtes reflétait l'image d'un homme qui cherche encore son chemin pour les années a venir.. Il avait pratiquement tout vu, surtout les vestiaires des femmes , il avait voyagé un peu partout et avait combattus des Shinobi qui paraissaient plus puissants de que lui mais qui avaient finalement mordus la poussière.. mais pourtant, il avait ce sentiment de vide qui le tourmentait sans cesse..

L'amour ? Dans son cas il avait déja fait la rencontre de plusieurs femmes, attirées par son coté amusant et charmant a ses heures, mais jamais de femme unique qui changerait son monde.. Il détourna instantannément les yeux vers Tsunade..

« Tsunade.. Tu pourrais aller chercher la jolie infirmière pour qu'elle m'apporte une compresse d'eau froide ?.. »

Le sourire fendu jusqu'aux oreilles il fixait l'Hokage en voyant comment elle allait réagir alors qu'elle était la jolie infirmière en question..


--- TSUNADE ---



Après s'être assise, Tsunade remarqua que Jiraiya affichait un léger sourire à ses lèvres. Pourquoi fessait-il cet expression qui n'annonçait rien de bon pour notre légendaire perdante qui se sentit menacée. Et pendant que Jiraiya détourna la tête vers la fenêtre, celle-ci repensa à tout ce qu'elle devait faire étant la Hokage. Tant de papiers et formulaires à remplir, si peu de temps pour relaxer. En ce moment, elle aurait bien aimé recevoir des courtes vacances afin de pouvoir prendre plaisir du beau temps que la nature offrait au village durant les derniers jours. Ce n'était pas une partie de plaisir être coincé dans un bureau à donner des missions aux gens parfois. En particulier lorsque ceux-ci étaient têtus et désiraient des missions plus intéressantes. Quel entêté ce Konohamaru. Mais bon, sa fessait toujours plaisir de voir un deuxième Naruto en ville d'une certaine façon. Perdue dans ses pensées, elle reprit ses esprits lorsque Jiraiya lui lança un regard que Tsunade n'appréciait pas vraiment. Et si, comme elle l'avait prévu, ce pervers lui posa une question qui n'aidait pas à sa chance de survie.

« Tsunade.. Tu pourrais aller chercher la jolie infirmière pour qu'elle m'apporte une compresse d'eau froide ?.. »

Et Tsunade le fixa de son regard doux. Elle semblait être très compréhensive face à la demande de Jiraiya. Pourtant, Tsunade avait bien l'intention d'assuré les soins nécessaire afin de guérir Jiraiya.

« Tu veux une compresse d'eau froide... On se demande bien pourquoi tu en aurais de besoin... Tu ne m'as pas l'air très étourdit mais bon, puisque tu en veux une, je vais aller t'en chercher une. » répondit Tsunade en tentant de dissimulé sont impatience.

Quelques instants plus tard, Tsunade revint avec un autres médecin, qui avait la compression d'eau froide de Jiraiya à la main. On pouvait facilement deviner que cet homme était dans les soixante-dix ans. Tant dis qu'il remit la compression à notre pauvre blesser, Tsunade ne pu s'empêcher de lancer un regard moqueur à Jiraiya alors qu'elle s'assit à nouveau.

« Tsunade-sama m'a reconter votre condition et elle m'a aussi dit que vous ne vous sentiez pas très bien. Alors, elle m'a confié la mission de vous guérir à sa place puisque votre état semble plus urgent qu'elle ne le croyait et qu'elle ne dispose pas d'assez de chakra. » expliqua le vieux médecin en souriant, sans remarquer l'expression de nature diabolesque qu'affichait notre Tsunade qui fixait Jiraiya derrière lui.


--- JIRAIYA ---



Étrangement, la Cinquième acquiessa sans trop faire d'histoires à la demande un peu perverse et déplacée du Sannin. Celle-ci sortit momentannément de la chambre d'hôpital pour aller chercher "une jolie infirmière" comme l'avait si bien précisé Jiraiya.. Ce dernier fixa le plafond, les mains jointes derriere la tete en faisant danser ses pieds d'un côté puis de l'autre en imaginant à quoi allait ressembler l'infirmière qui allait arriver sous peu..

Une grande brune comme Ero Sennin en avait vu durant sa vie ? Nan, probablement une coquine rousse.. Ou bien une belle blonde aux yeux pétillants ? Elle n'allait pas tarder a arriver et l'Ermite passait le temps en sifflotant un air joyeux. Un p'tit air que lui et Tsunade avaien l'habitude de chantonner lorsqu'ils étaient beaucoup plus jeune.. Une mélodie entrainante qui stoppa net lorsqu'il vit Tsunade se ramener avec un médecin encore plus vieux que le Sannin lui-meme tenant la compresse qu'avait demandé le vieux sage..

« Uhh ? J'vois la compresse mais l'infirmière elle.. ? »

L'infirmier en question se rapprocha avec la compresse prétextant que c'était l'Hokage en personne qui l'avait invité a venir apaiser la douleur qu'il avait au torse. Le vieux sénile était pratiquement embarqué sur le lit pour déposer la serviette humide sur la plaie de Jiraiya qui reculait nerveusement vers le coin du mur en tentant de s'échapper vainement de l'ancêtre qui tenait la compresse.

~ Faut j'me sauve, c'est pas ce vieux fossile qui va me toucher.. Ohhh non !..... La fenetre ! ~

Cherchant une porte de sortie dans cette situation plutôt embarassante, Jiraiya n'avait envisagé que la fenetre. Repoussant les draps vers le médecin dans un geste brusque, celui que Naruto appelait respectueusement Ero Sennin alla s'écraser la tete contre la fenetre.. trop pressé pour penser l'ouvrir avant de s'y échapper.. Il s'effondra, complètement sonné sur le lit..

[ Quelques minutes plus tard ]

Jiraiya réouvrit les yeux alors qu'il était couché sur le lit, une compresse sur le torse ainsi qu'une sur le front. Sa vision embrouillée s'éclaircit apres quelques secondes pour s'apercevoir que Tsunade était toujours aux cotés du lit contrairement a son complice qui avait du quitter la chambre.. Un peu déboussolé et dépassé par les évenements, il chercha la Godaime du regard avant de la trouver et s'y adresser..

« Dis.. T'as réussis a récupérer un peu ?.. N'oublie pas que tu va me devoir une traite apres notre duel.. »

Jiraiya était déja prêt a poursuivre ce duel intéressant avec l'Hokage en titre. Plutôt ironique venant de quelqu'un qui ne peut se lever de lui-même. Excès de folie ? D'arrogance ? De confiance ? Probablement un heureux mélange des trois ensemble.. Soudainement, comme par instinct ou tout simplement par nostalgie, Jiraiya se remit a fredonner l'air qu'il avait débuté avant l'arrivée du médecin et de Tsunade..


--- TSUNADE ---



Alors que le vieux médecin s'approcha de Jiraiya, celui-ci réagit en panique totale. Tsunade savait bien qu'il n'allait pas apprécié son "cadeau" mais pas au point à ce qu'il fasse une telle scène. Alors que le sage aux cheveux argentés tenta de se lever sans perdre l'équilibre, il ouvrit la fenêtre par laquelle il tenta de sortir. Le résultat de cette scène qui fit sourire Tsunade d'amusement aboutit en véritable désastre. Avant d'ouvrir la fenêtre, Jiraiya s'était cogné la tête contre la vitre et était tombé inconscient sur son lit d'hôpital. Décidément, Tsunade se rendit compte qu'elle aurait mieux fait de ne pas aller chercher ce médecin. Mais ce remord n'était que minime et disparu aisément car Jiraiya méritait sa punition.

« Je crois qu'il serait mieux si vous le laisseriez se reposer finalement. Il doit encore être sous le choc de la blessure. » assuma Tsunade qui n'était pas certaine de savoir pourquoi Jiraiya avait fait une telle scène pour si peu.

Le médecin hocha tout simplement de la tête, remit la compresse à la Hokage et se dirigea vers un autres chambre. Tsunade profita de l'inconscience de Jiraiya pour s'occuper de lui sans qu'il ne fasse de geste ou commentaire déplacé. Après avoir installé son vieil ami confortablement sur son lit, elle déposa la compresse d'eau froide sur son front à la suite d'avoir déposé son kanji sur le bureau à la droite du lit.

~ Pauvre Jiraiya. Cet idiot ne s'aide vraiment pas. ~ songea Tsunade en souriant.

Puis, elle rapporta une deuxième compresse d'eau froide afin de la déposer sur le côté gauche de Jiraiya, toujours dans un paisible sommeil. Elle avait bien l'intention de s'occuper de sa plaie mais elle décida d'attendre sagement un peu plus longtemps afin d'accumuler plus de chakra. Alors qu'elle patientait, assise sur sa chaise, Jiraiya s'éveilla. Le Sannin semblait être un peu perdu mais il s'orienta assez facilement sur la situation.

« Dis.. T'as réussis a récupérer un peu ?.. N'oublie pas que tu va me devoir une traite apres notre duel.. »

Tsunade ne pu s'empêcher de lancer un rire face au commentaire de Jiraiya. Il semblait confiant et elle ne le blâmait pas. Après tout, il fessait face à la légendaire perdante. Malgré cela, Tsunade refusait de le laisser gagner sans donner son maximum.

« Je pense avoir assez de chakra. Mon sceau attendra, j'utilise mes réserves pour te guérir. Et non, je ne vais pas me laisser gagner aussi facilement, spécialement contre toi, Jiraiya. » précisa-t-elle à Jiraiya en affichant un léger sourire qui se transforma en un expression d'étonnement lorsqu'elle entendit son fredonnement.

Elle reconnaissait cette chanson mais c'était flou dans sa mémoire. Où avait-elle entendu cette mélodie ? Puis, en écoutant la voix de Jiraiya très attentivement, elle se rappela sa propre voix entre-mêler avec celle du Sannin aux grenouilles. Bien sûr ! C'était leur mélodie d'enfance qu'ils ne cessaient de fredonner lors des diverses missions. Le bon vieux temps alors que tout allait pour le mieux. Pas d'Orochimaru en mode fou, pas d'Akatsuki, pas de papiers maudits ni de rapports à écrire. Mais bon, Tsunade adorait tout-de-même avoir le titre d'Hokage car elle adorait ses principes. Elle voulait protéger ceux qu'elle aimait ainsi que son village.

Puis, alors qu'elle se rappela de la mélodie au complet, elle ne pû s'empêcher de joindre Jiraiya dans son activité en fredonnant avec lui. Contrairement à Jiraiya, puisqu'elle avait le corps de sa jeunesse, son chant était toujours aussi beau et doux aux oreilles.


--- JIRAIYA ---



Installée aux côtés du lit où était étendu le sage aux grenouille, la Godaime pouffa de rire en constatant que ce dernier se disait prêt et apte à reprendre ce petit duel amical qui avait été interrompu par deux jeunes et quelques truands. Dans un état plutôt lamentable, il aurait étéétonnant que Jiraiya puisse aller boire de l'eau dans le couloir sans trébucher ou s'évanouir.. il avait perdu beaucoup de sang a la suite de cet affrontement.. et aussi beaucoup de sa dignité.. tout en y laissant une partie de son orgueil..

Tsunade récupérait sa force ainsi que son chakra a un meilleur rythme que son ami hospitalisé qui était tombé dans un vague souvenir et s'était mis à siffler un air qui surprit l'Hokage par sa spontanéité..

Cet air..

Ils ne l'avaient pas entendu depuis belle lurette. La derniere fois ils étaient sous la tutelle du Sandaime lui-meme, en compagnie de la tete de serpent, Orochimaru. La voix si douce de la descendante du Shodai s'entremêla avec celle un peu usé de Jiraiya. Une voix grave, virile et masculine agissait comme soutient derrière la voix plutôt féminine et apaisée que Tsunade ne laissait entendre que trop peu souvent..

« Ca fait un bail.. » répliqua Jiraiya la voix légerement chagrinée avant de poursuivre « Cette époque est déja si loin.. Le temps file et on s'en aperoit qu'au bout du chemin.. »

La nostalgie des beaux jours passés avait rattrapé le Sannin. Il se revoyait, jeune et fringant avec la fille aux cheveux noirs et le garcon manqué a la couette blonde, dirigé par leur sensei qui devint le Troisieme a diriger Konoha.. Les années passaient et Jiraiya avait toujours ce mauvais sentiment de n'avoir pu rien faire pour sauver Orochimaru d'un sinistre avenir.. Qu'était-il advenu de jeune homme qui voulait devenir immortel ? Heureusement qu'il avait eu Tsunade a ses cotés durant quelques années.. Il prenait un malin plaisir a parier avec cette derniere en empocher le tout pour s'en suivre d'une bonne traite de saké bien mérité !

« Dommage que tu n'utilises pas toujours ce ton de voix si doux.. Ca fait changement de ta voix forte en colérique.. » ajouta-t-il sur un ton sincere mais moqueur sans vouloir la blesser dans ton identité de femme puissante.


--- TSUNADE ---



Tsunade s'était laissé aller par les souvenirs et le sentiment de nostalgie qu'avait causé l'air que Jiraiya avait entamé. La Godaime n'aurait surement pas chanter devant personne, peut-être même pas devant Jiraiya. Mais elle l'avait tout-de-même fait. Puis, c'est lorsque Jiraiya prit la parole qu'elle cessa son chant.

« Ça fait un bail.. » répliqua Jiraiya la voix légerement chagrinée avant de poursuivre « Cette époque est déja si loin.. Le temps file et on s'en aperoit qu'au bout du chemin.. »

Souvenirs... Souvenirs... Cette phrase fit revenir tant de souvenirs à l'esprit de Tsunade. Les entrainements et sages conseils du Sondaime que Jiraiya ne prenait jamais à cœur jusqu'à ce qu'il se mette dans le pétrin. D'ailleurs, c'est ce qui lui avait arriver lorsqu'il avait osé espionner Tsunade alors qu'elle se beignait paisiblement bien au chaud dans l'eau quasi-bouillante des bains chauds de Konoha. C'est ce jour que Tsunade avait faillit tué le pervers ignorant qui n'avait aucune idée de l'impact des actes qu'il posait. Et oui, il s'était mérité deux six côtes cassées, deux bras fracturés ainsi que des organes endommagés. D'un sens assez incompréhensible aux yeux de Tsunade, ces souvenirs l'a firent sourire diaboliquement.

« Dommage que tu n'utilises pas toujours ce ton de voix si doux.. Ca fait changement de ta voix forte en colérique.. » ajouta-t-il sur un ton sincere mais moqueur sans vouloir la blesser dans ton identité de femme puissante.

« Et si je décide que non ! Et si toi tu déciderais de faire changement de t'es habitudes de pervers et grandir un peu ? » répliqua Tsunade de sa voix redevenu à la normale, autrement dit en mode autoritaire et colérique.

Le sceau de la Sannin aux techniques médicales réapparu à la suite de cette question. Tsunade avait terminé d'accumuler son chakra pour le jutsu de guérison de Jiraiya et laissa son sceau absorber le reste. En le levant, celle-ci s'étira les bras avant de détourner son regard vers celui de notre pauvre blesser. Elle s'approcha du lit et observa la blessure de Jiraiya qui semblait s'être légèrement améliorer. Mais bon, Tsunade voulait en finir avec cela et guérir définitivement son ami.

« On va peut-être continuer notre petit duel plus tard en journée si tout se passe bien. » ajouta Tsunade sur un ton sévère et sérieux en concentrant son chakra vers la paume de sa main droite.

Celle-ci se mit a luire d'un vert pâle alors que Tsunade la déplaça vers le côté gauche de Jiraiya. Puis, la soit disons '' jolie infirmière '' d'après notre blesser aux yeux de teinte ébène telle une nuit de nouvelle lune, se concentra fortement à la guérison de sa plaie. Fermant ses yeux lentement, l'aura de chakra de couleur menthe qu'elle avait créée s'amplifia si fortement qu'elle aurait pu déranger des yeux plus sensibles qui se serait trouvé dans la salle avec elle. Et après une qu'une vingtaine de secondes furent écoulées, cette lumière aveuglante s'éteint lentement pour laisser retomber les cheveux de la Godaime qui lévitaient dans les air pendant le processus. Ceci terminé, Tsunade s'assoiya sur la chaise, à bout de souffle en fixant Jiraiya avec un léger sourire aux lèvres.

« Ça va mieux à présent ? La douleur devrait être disparue sinon presque. » dit Tsunade en tentant de reprendre son souffle.


--- JIRAIYA ---


Le légendaire sage aux cheveux blancs trouvait toujours les fins mots pour faire réagir sa bonne amie, que soit positif mais en général il la faisait sortir de ses gonds attirant une réaction plutôt négative chez elle. Subtilement, il lui avait fait part qu'il aimait la voir souriante, contrairement a son tempérament bouillant qui la décrivait si bien..

En riposte aux paroles de Jiraiya, elle fit sa têtue et proposa même à Ero Sennin de montrer un coté de lui-même que le coté pervers et maladroit qu'il laissait paraitre en grande majorité du temps.. Fallait pas trop en demander non plus quand meme..

« Pfff.. Tu as encore tant a découvrir de moi, c'est simplement que tu ne te donnes pas la peine de chercher plus loin que le pervers que je suis.. » dit-il sur un ton boudeur évitant le regard de l'Hokage.

Peu a peu, le sceau de la kunoichi semblait revenir en place et pouvait a noveau soigner la plaie du pauvre Jiraiya. Cette derniere concentra ensuite une quantité de chakra couleur menthe dans sa main droite avant de l'apposer sur le torse endolori du Sannin. Un grand frisson parcouru le corps de l'ermite alors que ses cellules reprenaient vie peu a peu.

Tsunade ajouta pendant l'opération que le duel allait pouvoir connaitre son dénouement si tout se passait bien, et jusqu'a maintenant c'était le cas. La lumière s'intensifiait à chaque instants et devenait éblouissante, poussant meme Jiraiya a lever une main devant ses yeux pour éviter de devenir aveugle. La douleur ne se faisait plus ressentir, ou presque, le seul souvenir que le Sannin allait garder de cet affrontement n'était plus qu'une autre cicatrice de plus a son torse, l'autre étant dû a l'agressivité du démon Kyuubi en mode 4 queues lors de l'entrainement du jeune Uzumaki.. sans oublier cette apres-midi fâcheuse où Tsunade avait repéré notre pervers en pleine séance d'observation aux sources chaudes.. jamais il n'aura passé aussi près de trépasser..

« Ca va mieux a présent ? La douleur devrait être disparue sinon presque » ajouta la Godaime en finissant son travail alors que la lumière verte en provenance de sa main s'affaiblissait, signifiant que tout était en place désormais.

Afin de tester sa nouvelle forme physique qui lui était revenue, Jiraiya se leva du lit avant d'aller sous les rayons du soleil en allant devant la fenetre, torse nu, avant de remettre ses vêtements. Il fit quelques étirements bien mérités avant de détourner le regard vers la descendante du Shodai. Il l'aurait bien embrasser, apres tout il lui devait presque la vie, mais elle l'aurait probablement remis à sa place avec une droite qui l'aurait défigurer.. Il eut un sourire en coin avant de poser une question qui le tourmentait, et qui allait surement chambouler Tsunade par sa franchise.

« Jusqu'où irais-tu pour moi.. ? Je t'ai vu presque donner ta vie pour moi.. Je t'en suis éternellement reconnaissant d'ailleurs... » s'exprima Ero Sennin avant de prendre une pause avant d'enchainer sur un ton plus joyeux. « Mais c'est à l'homme de devoir se montrer protecteur envers la femme ! » enchaina Jiraiya en sortant son livre de sa poche en esquissant un sourire de crétin.


--- TSUNADE ---



Après avoir posa sa fameuse question à notre pervers, celui-ci réagit à son habituel, en petit malin qui se pense bon. Plus loin que le pervers qu'il est? Tsunade y pensa quelques secondes et se rappela les bons moments qu'elle avait passer en compagnie de Jiraiya aux bars ainsi que son attitude protecteur et sage en combat. Bon, elle devait avoué qu'il y avait du bon au plus profond de l'âme de son ami d'enfance mais elle refusa pour autant de se soumettre à lui en le lui avouant. D'un sourire soulignant sa fierté, elle riposta au commentaire de Jiraiya après avoir tenter d'imaginer la réaction du vieux pervers face à sa question.

« Haha, plus loin que ce côté là ? Eh bien, mon pauvre Jiraiya, pourquoi ne me présente tu pas cet autres côté dont tu me parles, dans ce cas ? » répliqua finalement Tsunade après s'être assit sur la chaise à la suite du processus de guérison de Jiraiya.

Puis, alors que Jiraiya se leva afin de tester sa forme physique sous les rayons qu'émettait le soleil qui rayonnait fortement en cette journée à l'ambiance paisible, Tsunade remarqua l'énorme cicatrice qu'avait causé Naruto. La descendante du Shodai ne pu s'empêcher de cligner des yeux d'étonnement. La marque qu'avait laissé la furie du mini Kyuubi à quatre queue surprenait encore autant Tsunade. Comment Jiraiya avait-il survécu a une telle attaque sans médecin aux compétences extrêmement élevés ? Elle n'était même pas certaine de pouvoir guérir une telle blessure. Malgré qu'elle était complètement guérit, il y avait tout-de-même une cavité dans le centre. Tsunade avait de la difficulté à imaginer comment sévère cette plaie avait du être. Puis, elle remarqua la cicatrice qu'elle-même avait laissé sur les côtes des Jiraiya alors qu'ils étaient jeune. Ce pervers sans cervelle pensait qu'elle ne l'aurait pas remarqué... Ahh, tant de bons souvenirs... Pour elle, bien sûr.

Et alors qu'elle s'éveilla de ses rêveries, Jiraiya s'était habiller et la fixait en affichant un sourire en coin... Qu'allait-il encore dire ? Tsunade le fixa dans les yeux, plus méfiante que jamais. Puis, à son grand étonnement, celui-ci lui posa une question très sérieuse qui la fit resté bête.

« Jusqu'où irais-tu pour moi.. ? Je t'ai vu presque donner ta vie pour moi.. Je t'en suis éternellement reconnaissant d'ailleurs... »

Ne sachant pas trop comment répondre à cette question, elle évita le regard de son interlocuteur en réfléchissant. Puis, alors qu'elle ouvrit la bouche pour lui répondre, la tête de grenouille ajouta un de ses commentaire idiot qui ruinait toujours tout.

« Mais c'est à l'homme de devoir se montrer protecteur envers la femme ! »

Le regard des yeux emplis de sincérité de Tsunade se transforma soudainement en un air soulignant son impatience soudain. L'homme protéger la femme.... Quel macho ! Elle le tua d'un regard provoquant l'effroi et le stresse avant de lui répondre sur un ton dur et sec.

« Ah ouin... ? Toi me protéger... Et entre toi et moi, Jiraiya, qui crois-tu qui porte les culottes ? Je crois, à ce que je sache, que je n'es aucunement besoin de ton aide pour me défendre!!! » répliqua notre Hokage en frappant sur la table qui se trouvait à côté d'elle, où le kanji de Jiraiya reposait. Heureusement, elle le frôla de justesse et à l'impact de sa main, elle fit trembler la salle au grand complet.


--- JIRAIYA ---



Ero Sennin s'attendait a une réaction de ce genre de la part de la Godaime. Quelques chose qui impliquait a Jiraiya de dévoiler son vrai lui, celui qui se cache depuis si longtemps derrière le sage pervers. Fallait pas espérer un miracle quand meme, huhu ! Un jour peut-être, avant que la grande faucheuse ne s'acharne sur lui..

Riant intérieurement suite a ce que la vieille limace lui demandait, Jiraiya approcha son visage de celui de la dirigeante en la fixant dans ses yeux si invitants, un sourire moqueur imprimé au visage avant de s'arrêter a quelques pouces du visage de son amie.

« Tout simplement parce que je ne te sens pas prête a voir ce moi, qui semble caché a tes yeux.. Haha ! » rétorqua-t-il avant de se redresser pour pouffer un grand rire libérateur.

Il aimait bien la taquiner, la rendre furieuse de rage, et c'était réciproque de toute facon alors, pourquoi pas s'amuser ? La complicité entre les deux Sannin encore présents pour Konoha était vieille.. elle ne datait pas d'hier, mais elle était bien éternelle. Une vieille étincelle qui avai mis le feu a une feuille, qui a son tour brûla l'arbre, avant de mettre le feu a la forêt.. N'allez pas croire que je suis un pyromane fou, ce n'est qu'une métaphore ! Hihi !

Encore une fois, elle réagit de facon plutôt colérique après que le sage aux grenouilles ait fait le pitre devant la jolie princesse en se conduisant en idiot, encore une fois me direz-vous. Le poing ardemmet fermé, elle alla l'abattre sur la table.. Tooouuut juste a coté du kanji que Jiraiya y avait laissé pendant l'opération. Le grand et costaud vieillard ne put s'empêcher de déglutir subtilement en imaginant qu'elle aurait pu fracasser son beau bandeau d'un seul coup de poing..

Il se ressaisit en repensant a la réponse de Tsunade citant qu'elle portait les culottes et qu'elle n'avait aucunement besoin de son aide et blablabla pleins d'autres trucs qu'il ne fut pas capté a 100% par notre Ero Sennin qui encore une fois pouffait de rire intérieurement.

Armé d'un regard suspicieux et doublé d'un sourire fier et moqueur, elle offrit réponse a la princesse..

« Pour porter les culottes faudrait qu'on soit en couple, non ? Et puis tu fais bien la fière aujourd'hui mais tôt ou tard tu espéreras que je sois la pour te venir en aide »


--- TSUNADE ---



Comme l'avait prévu notre chère Ero Sennin, Tsunade n'était pas très tolérante face à ses répliques idiotes.

« Tout simplement parce que je ne te sens pas prête a voir ce moi, qui semble caché a tes yeux.. Haha ! » rétorqua-t-il avant de se redresser pour pouffer un grand rire libérateur.

« Pour porter les culottes faudrait qu'on soit en couple, non ? Et puis tu fais bien la fière aujourd'hui mais tôt ou tard tu espéreras que je sois la pour te venir en aide »

Après avoir frappé la table à la suite du premier commentaire de Jiraiya, celle-ci ne pu supporter la deuxième. Couple ? Mais d'où cet idiot sort-il ces idées ? Tsunade était loin d'être prête à se laisser abattre par les stupidités lancé par son ami d'enfance. En le fixant d'un regard qui tue, celle-ci empoigna fortement son kanji. Et puis, un sourire qui n'inspirait rien de bon se dessina sur les lèvres de notre Hokage.

« Couple ? Pourtant, tu sais très bien ce que je pense de cette idée. » répliqua-t-elle en se relevant. « Je t'aies guérit mais je peux aisément te faire retourner dans l'état où tu étais. »

Mais elle en avait plus qu'assez de ce débat avec Jiraiya. Tout ce travail n'avait pas aider à sa session de relaxation, ce qui était pourtant le but premier de son évasion des devoirs d'Hokage. À cette pensée, elle se demanda pourquoi Shizune prenait tant de temps à la retrouver. Pourtant, avec Tonton, cette mission aurait dû être assez facile. Alors que Tsunade se retourna vers la sortie de la chambre, une femme entra au même moment, créant une collision entre les deux ninjas. Tsunade perdit un peu l'équilibre mais ne tomba tout-de-même pas. Et alors qu'elle lança un juron en se retournant vers cette femme, elle la reconnue immédiatement.

« Tsunade-sama ! Je vous ais enfin retrouvé! Que faite-vous ici, vous avez des tonnes de papiers très urgent à remplir ! Ne recommencez pas a négliger votre devoir de Hokage. » s'écria Shizune alors qu'elle dévisagea Tsunade.

« Shizune ! J'ai mes raisons de m'absenter du bureau ! » s'écria Tsunade en pointant Jiraiya. « Maintenant, je vais prendre ma pause afin de relaxer. Pas moyen d'avoir la sérénité ici. » répliqua Tsunade sur un ton soulignant son excessive rage.

Puis, sans dire un mot de plus, l'Hokage sortit de la chambre en direction de l'entrée de l'hôpital, le kanji de Jiraiya à la main. Elle avait complètement oublier qu'elle l'avait en à possession. Probablement parce qu'elle s'en foutait royalement. La seule choses qu'elle désirait était un bon verre de saké chaud et un endroit pour s'assoir.

Dehors, il fessait chaud et le soleil se couchait lentement, résultant ainsi en un spectacle magnifique. L'atmosphère était légère et douce et les multiples teintes des auras dans le ciel émerveilla Tsunade lorsqu'elle les remarqua. Avait-t-elle passé toutes ces heures à combattre Jiraiya, ces bandits ainsi qu'à soigné ce grand idiot qui avait sous-estimé son ennemi. Secouant la tête, Tsunade lança un soupire avant d'apercevoir la grande et majestueuse Tour du Hokage. Après avoir pénétré à l'intérieur celle-ci, elle monta jusqu'au salon en ignorant les ninjas qu'elle rencontrait sur son chemin. Dans le salon, celle-ci s'assit sur le sofa et se vida un verre de saké qu'elle bu immédiatement après l'avoir versé. Puis, elle posa son regard vers sa main. Le kanji de Jiraiya y était.

« Tien.. Le kanji de Jiraiya.... » songea-t-elle avant de le déposer sur la table près de la bouteille de saké.Soupirant longuement, celle-ci observa le précieux bandeaux du Sannin aux grenouilles et ferma les yeux en tentant d'oublier toutes les frustrations de la journée.


--- JIRAIYA ---



Et voila! Encore une fois notre pervers national avait mit la touche finale pour mettre en rogne notre tendre Hokage. Cette dernière s'apprêta a sortir en trombe de la salle de soin, le précieux Kanji de Jiraiya à la main, lorsqu'elle tomba nez-a-nez avec sa conseillère qui devait s'être donné corps-et-âme dans un quête afin de trouver Tsunade qui s'était absentée momentannément de son bureau. Il s'en suivit une legere collision entre les deux femmes avant que Shizune n'avance en citant que son titre de Godaime Hokage n'était pas a négliger et qu'elle devait retourner a son travail..

D'ailleurs, selon Jiraiya, le conseillère avait raison sur ce point, mais même un Kage a des occupations personnelles a régler. C'est exactement ce que Tsunade rétorqua a sa seconde en pointant Ero Sennin, le décrivant ainsi comme ce qui avait amené la Cinquième a quitter son bureau pour un moment..

Guidée par la rage de ne pas avoir de moment à elle, la descendante du Shodai quitta la pièce, sans dire ne serait-ce qu'un petit mot au Sannin et a la kunoichi, les laissant dans une atmosphère plutôt électrique..

« Jiraiya-sama.. Veuillez m'excuser de son comportement, elle a de la difficulté a trouver le sommeil récemment et ca cause des répercusions sur son attitude parfois.. » avanca Shizune, un air désolé se lisant sur son visage.

« Hummm.. Ne vous en faites pas, avec les années j'ai l'habitude de son comportement.. Un p'tit saké et elle sera sur pied ! » répondit le Sannin alors qu'il ouvrit la fenêtre avant de glisser en pied en dehors alors qu'il s'apprêtait a sortir.

Une fois sortit, Ero Sennin regarda au loin l'horizon qui s'offrait a lui. Un vaste panoramique éclairé par encore quelques faibles rayons de soleil en cette soirée. Il se sentait beaucoup mieux à présent depuis que Tsunade l'avait complètement remis sur pied en cicatrisant une nouvelle plaie a son torse, comme s'il ne faisait que collectionner ca..

Étrangement, la vue resplendissante que le Sannin aux grenouilles avait sur Konoha était obstrué par plusieurs mèches de cheveux normalement retenues par son kanji..

~ Mon kanji... Mais où est-ce que... ? ... J'en connais une qui va recevoir la visite d'un vieil ami ~

Le regard attentif du Sannin alla immédiatement se poser sur la Tour de l'Hokage, sachant pertinement que celle qui détenait le kanji de Jiraiya s'y retrouverait, probablement assise à boire en prenant le temps de relaxer pour une fois.. Sans plus tarder, il prit la direction de la tour en prenant les ruelles au lieu de ganbader de toits en toits comme le faisait si bien son jeune apprenti blondinet.

Toujours a l'intérieur de la salle de soin, Shizune tenta d'empêcher Ero Sennin de s'y rendre en criant, presque en hurlant a son endroit mais en vain, Jiraiya était déja beaucoup trop loin de l'hopital pour entendre ce que la conseillère de la Godaime avait a lui.. conseiller..

« Mais ! Jiraiya-sama !! Je ne crois pas qu'un saké soit la meilleure idée !.... Kuso.. C'est encore moi qui va se prendre les blâmes.. » grogna Shizune la tête sortit par la fenêtre d'où s'en était évader le légendaire Sannin.


Direction Tour du Hokage


Dernière édition par Kurios Akashina le Jeu 17 Déc - 5:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurios Akashina
Genin de Kontan
Genin de Kontan
Kurios Akashina

Messages : 17
Date d'inscription : 09/12/2009
Age : 29

Registre Ninja
Affinité Primaire: Katon
Clan: Nenshou Giri
Spécialité: Offense

[RP] Jiraiya X Tsunade Empty
MessageSujet: Re: [RP] Jiraiya X Tsunade   [RP] Jiraiya X Tsunade Icon_minitimeMer 16 Déc - 21:18

--- TSUNADE ---


Le soleil se couchait et Tsunade espérait que Shizune avait compris son message à l'hôpital. Enfin, elle pouvait profiter d'un peu de silence en buvant son saké tranquillement sans que personne ne l'interrompt. La visite d'une seule personne ne l'aurait pas dérangé, si cette personne ne disait pas quelque choses d'irritant, comme à son habitude. Mais, elle devait l'avoué, Jiraiya pouvait être calme et sage lorsqu'il le voulait. Même réconfortant. Elle n'avait pas oublié ses actes lorsqu'elle était peinée par la mort de Nawaki et Dan. Il était toujours là pour elle, la supportant contre les commentaires dérangeants d'Orochimaru. Et en retour, elle le frappait et le traitait de tout les noms lorsque tout était revenu à la normal. Bon, il le méritait bien souvent mais elle devait avoué, maintenant qu'elle y pensait, qu'elle aurait pu avoir montrer plus de patience envers son ami. C'était bien dommage car elle ne pouvait pas s'empêcher d'agir autrement, même aujourd'hui. Son côté défensif prenait toujours le dessus.

Sans s'en rendre compte, Tsunade perdit la notion de la réalité et fut engouffré dans ses pensées. C'est alors qu'elle entendit cogné à la porte qu'elle le réalisa. Posant son regard vers la source du son, celle-ci déposa son verre de saké ainsi que le kanji de Jiraiya sur la table.

« Qu'y a-t-il ? » grogna Tsunade en affichant une mine affichant sa légère impatience.

« Hokage-sama, excusez-moi si je vous dérange. Vous n'étiez pas à votre bureau depuis ce matin et je suis venu faire mon rapport de mission à quelques reprises.... » répliqua une voix masculine, surement celle d'un jounin qui venait donner le rapport de mission de son équipe de genin.

« Shizune prendra le rapport en note. Elle devrait être sur le point d'arriver de l'hôpital. Je suis fatigué, j'ai eut une dure journée. » rétorqua Tsunade en tentant de dissimulé son irritation, ne laissant pas la chance au jounin de finir ce qu'il allait dire.

Le jounin en question avait entendu des rumeurs à propos du duel de l'Hokage et de Jiraiya ainsi qu'une attaque de bandit. Surement devait-elle avoir eut une mauvaise journée. Ainsi, il répliqua d'un simple " Hai !" avant de faire volte-face pour retourner au bureau en attendent Shizune.

Du côté de Tsunade, celle-ci prit une dernière gorgée de saké avant de retiré sont manteau vert sur lequel était inscrit "Gamble" à l'arrière. Après l'avoir déposé sur le sofa, celle-ci se leva afin de se diriger vers la fenêtre du salon où on pouvait apercevoir le village presqu'entièrement de cette hauteur. Les jeunes aspirants ninjas retournaient chez eux de l'académie et les gens se préparaient à la tombée de la nuit. Malgré cela, les derniers rayons de soleil étaient assez forts pour réchauffés les bras, maintenant nus, de Tsunade. Pensive, celle-ci se perdit dans la vision de beauté que créait cette boule doré qui la réchauffait. Allait-elle être assez forte si l'Akatsuki s'en prenait au village ? Ces pensées la hantait et cela l'irritait.

~ Peut-être devrais-je développer d'autres techniques.... ~ songea-t-elle en observant la falaise où se retrouvait les visages des Hokages, illuminés par le soleil.


--- JIRAIYA ---


Même si les chauds et doux rayons du soleil se dissipaient peu a peu en meme temps que cette grande boule de feu derriere les montagnes au loin, l'air n'en devenait pas vraiment plus frisquet, comme s'ils allaient veiller a garder la populace de Konoha dans un grand confort.

Toujours en balade vers la tour dominante du village, notre grand sage a la chevelure en pointes profitait d'un rare moment paisible de détente alors qu'il n'avait aucune mission a son actif depuis quelques jours, chose qui allait malheuresement devoir changer sous peu.. Les missions en fait ne l'intéressaient plus vraiment sauf lorsqu'elles impliquaient ce sinistre Orochimaru ou bien l'Akatsuki.. Lors de celles-ci, Jiraiya était le candidat parfait pour des missions aussi périlleuses.

Après avoir gravit les marches de la tour une a une, notre Sannin favori croisa un Jounin tenant quelques documents. Le vieil homme s'adressa a ce dernier sur un ton curieux..

« Hey le jeune, tu sais si la Godaime est dans la tour..? »

« Jiraiya-sama! Oui je viens de la voir, dans le salon.. Au fait.. votre blessure.. vous allez mieux?.. » demanda alors le Jounin, pratiquement étonné de voir le Sannin debout en pleine forme le jour meme de cette attaque sournoise..

« C'en prend plus que ca pour venir a bout du légendaire Jiraiya quand meme .. Merci de l'information » continua le sage aux crapauds avant de continuer plus loin dans la tour en direction du salon..

*TOC TOC*

L'ermite toqua deux fois du revers de sa main sur la porte du salon.. N'entendant aucune réponse audible ce dernier poussa la porte dans un léger grincement pour s'assurer que Tsunade y était bien.. Et elle y était.. Elle paraissait plutôt pensive, a se demander si elle avait remarqué l'arrivée du vieux pervers..

D'un coup d'oeil rapide, Jiraiya nota son kanji sur une table tout près de la fenêtre où s'était posée la Godaime Hokage pour admirer le spectacle que le coucher de soleil avait a lui offrir.. D'un pas lent et surtout silencieux, le Sannin prit son kanji métallique avant de le remettre en place sur son front avant de prendre place aux côtés de Tsunade, les bras croisés sur le bord de la fenetre, fixant l'horizon orangé par le soleil couchant..

« Les temps sont durs.. Ton travail d'Hokage doit te saouler, heh, je ne me voyais pas assis a remplir des fiches. J'ai toujours préférés découvrir le monde, écrire des livres sur mes aventures.. Mais je ne voyais aucune autre personne remplir cette tâche que toi.. Tsunade.. Si les gens ont sculptés ton visage la-haut c'est parce qu'ils ont confiance en toi, eux-aussi.. » avait-il dit sur un ton chaleureux sans toutefois jamais quitter des yeux ce qui restait du soleil derriere les falaises..


--- TSUNADE ---



Comme Ero Sennin l'avait deviné, Tsunade ne remarqua aucunement la présence de son visiteur jusqu'à ce que celui-ci se positionna à côté d'elle. Malgré cela, celle-ci resta centrée sur ses pensées qui la dominait. Elle ne remarqua même pas que Jiraiya avait reprit sont kanji. C'est alors qu'elle fixait intensément le rayons du soleil mourants derrière les falaises que celui-ci se mit a lui parler. Probablement avait-il remarqué que la Godaime était perturbé.

« Les temps sont durs.. Ton travail d'Hokage doit te saouler, heh, je ne me voyais pas assis a remplir des fiches. J'ai toujours préférés découvrir le monde, écrire des livres sur mes aventures.. Mais je ne voyais aucune autre personne remplir cette tâche que toi.. Tsunade.. Si les gens ont sculptés ton visage la-haut c'est parce qu'ils ont confiance en toi, eux-aussi.. » avait-il dit sur un ton chaleureux sans toutefois jamais quitter des yeux ce qui restait du soleil derrière les falaises..

Ahhh, ce Jiraiya. Toujours capable de voir au travers d'elle comme si elle était un miroir transparent. Il l'impressionnait car rare étaient les gens qui connaissait sont côté tendre mais infligée par une faible estime d'elle-même. C'était tellement rare que Tsunade recevait du support. Elle était constamment critiqué par la haut-conseil, trahit par sa propre apprentie Shizune qui semblait être contre elle et Danzo qui n'aimait pas ses manières. Parfois, elle se sentait vraiment démoralisé. En plus, ses traumatismes avec Dan et Nawaki n'avaient pas aidé à cela. Elle n'avait pas pu les sauver et elle s'en blâmait. Et elle avait peur de ne pas avoir assez de force pour sauver les gens de Konoha. C'est pourquoi lorsque Jiraiya tenta de la réconforter, elle l'apprécia énormément. Juste ses quelques mots lui fessait chaud au cœur. Elle ne pu s'empêcher d'afficher un sourire démontrant sa reconnaissance envers Jiraiya. C'était un véritable ami, malgré ses défauts, il avait des qualités que Tsunade appréciait énormément lorsqu'il fessaient surfaces. Notre Hokage se retourna vers Jiraiya avant de lui répondre, toujours souriante.

- Jiraiya... Arigato... répliqua Tsunade sur un ton extrêmement doux pour, par la suite, se retourner vers le sens opposé de Jiraiya. J'apprécie beaucoup ton support ainsi que ta confiance en moi.

Tsunade sentait une vague d'émotions l'envahir. Elle était calme et soudainement très sensible émotivement et sont côté "dure" n'appréciait pas trop qu'elle se laisse exposé ainsi. Malgré cela, elle avait remercier Jiraiya car, malgré son côté orgueilleux, elle se devait de lui exprimer sa gratitude. Puis, en fixant le sol, incapable de regarder Jiraiya en face, elle osa lui révéler sont point de vue.

- Honnêtement, Jiraiya, tu sais bien que je donnerais ma vie pour protéger le village mais, pour ce qui est du reste, tu crois vraiment que je suis une bonne Hokage ? Et oui, tu as raison, sa me saoul tout ses critiques et ses papiers après des mois de travail acharné. Le Haut-Conseil, la Racine... Même Shizune semble croire que je suis une machine qui devrait passé son temps a faire ses devoirs d'Hokage. Mais bon, je ne peux rien y faire. Je vis avec et je ne me laisserai pas influencer, sourtout par ce saleau de Danzo, répliqua-t-elle sur un ton assez doux mais qui se transforma vite en colère.


--- JIRAIYA ---



Aussi légendaire qu'il pouvait être..
Aussi pervers que les rumeurs le voulaient..
Aussi puissant que les autres le disaient..

Jiraiya avait aussi un grand coeur et était désormais probablement le seul a comprendre mieux que quiconque les états d'âme de son amie qui dirigeait le Pays du Feu depuis maintenant trois ans.. Elle avait connu la tristesse, le chagrin, la perte de personnes lui étant très chers par le passé. Sa confiance en elle avait été déchirée en morceaux, son amour pour les autres, elle croyait l'avoir oublié a jamais.. Même si parfois il aimait la taquiner et la faire sortir de ses gonds, il voulait être la pour la soutenir et lui apporter l'aide dont elle a besoin.. Après tout, on taquine ceux qu'on aime !

Étonnement, les paroles du légendaire ermite avaient poussé la Godaime a s'ouvrir un peu à lui et il eut meme l'honneur d'être remercié par celle-ci.

Un air de stupéfaction imprégna le visage du Sannin. Il ne recevait que trop rarement des remerciements de la part de Tsunade. Bon, son coté pervers et imbécile ne l'aidait pas mais ca lui faisait chaud au coeur de savoir qu'elle apréciait ce qu'il faisait pour elle. Pourtant elle ne l'avait toujours pas regardé droit dans les yeux.. Peut-être avait-elle peur d'affronter le regard chaleureux de son ami dans un moment aussi gorgé d'émotions..

Elle continua ensuite, le regard blasé sur le sol, en citant qu'elle se faisait souvent réprimander pour les décisions qu'elle prenait.. Le Haut-Conseil, l'étrange Danzô et même son apprentie, Shizune, manifestaient leur désaccord face aux choix que la Cinquième prenait. Certe, le fait d'envoyer Naruto, qui est un Jinchuuriki, combattre l'Akatsuki se résumait pratiquement à envoyer un morceau de steak frais dans la gueule du loup affamé.. Mais elle avait conscience, tout comme Jiraiya d'ailleurs, que ce jeune homme possédait un don qui fait plusieurs envieux, celui de ne jamais abandonner, de ne jamais reculer devant un danger..

S'appuyant a nouveau sur le bord de la fenêtre alors que la nuit prenait place peu à peu dans ce ciel étoilé, donnant ainsi une toute nouvelle atmosphère a cette scène, Ero Sennin vint a nouveau appuyer la Godaime dans ses réflexions..

« Tu sais.. Ceux qui réfutent tes idées ont probablement un point de vue qui diffère du tien. La seule opinion qui compte vraiment c'est la tienne.. C'est toi l'Hokage après tout, et comme je te connais, tu ne prendrais pas une décision ridicule qui pourrait mettre en danger la vie de certains.. La seule chose que tu puisses faire c'est d'assumer les décisions que tu prends en faisant connaitre ton point de vue.. »

La nuit qui s'installait peu a peu au dessus de Konoha venait donner un aspect plus intime a leur discussions, comme s'ils étaient encore les seuls debout, même s'il était relativement tôt, a parler de tout et de rien, de ce qui les tourmentait entre autres..

« Bien sur j'aurais aimé connaitre la gloire et le respect qu'apporte ce titre.. Mais le village n'aurait pu faire un meilleur choix pour le titre de Cinquième.. Comme les autres Hokage, tu laisseras ta marque dans l'Histoire, j'en suis convaincu.. » ajouta-t-il sur un ton d'une sincerité étonnante avant de poursuivre. « De mon coté, je crois qu'il ne me reste plus qu'a trouver un moyen d'aider ce village en mourant d'une facon digne d'un Hokage ! »


--- TSUNADE ---



Tout en observant le soleil se couché, Tsunade écoutait son ami d'enfance très attentivement. Elle savait trop bien que Jiraiya savait ce qu'il disait et qu'il était sage à sa façon. Après tout, ce n'est pas pour rien que le Sannin aux cheveux blancs était très reconnu un peu partout dans le monde, plus particulièrement dans ce village, qui le voyait comme un véritable modèle à suivre ainsi qu'un héro. Sandaime aurait voulu qu'il devienne Hokage. Mais Tsunade avait toujours de la difficulté a comprendre pourquoi Jiraiya avait préféré que ce soit elle qui prenne le titre de Godaime Hokage après ce qu'elle était devenue à la suite de la mort de Dan. Mais véritablement, ce vieux pervers n'était pas si stupide qu'il a l'air. Il n'avait pas emporter Naruto avec lui pour rien.

« Tu sais.. Ceux qui réfutent tes idées ont probablement un point de vue qui diffère du tien. La seule opinion qui compte vraiment c'est la tienne.. C'est toi l'Hokage après tout, et comme je te connais, tu ne prendrais pas une décision ridicule qui pourrait mettre en danger la vie de certains.. La seule chose que tu puisses faire c'est d'assumer les décisions que tu prends en faisant connaitre ton point de vue.. »

« Bien sur j'aurais aimé connaitre la gloire et le respect qu'apporte ce titre.. Mais le village n'aurait pu faire un meilleur choix pour le titre de Cinquième.. Comme les autres Hokage, tu laisseras ta marque dans l'Histoire, j'en suis convaincu.. » ajouta-t-il sur un ton d'une sincerité étonnante avant de poursuivre. « De mon coté, je crois qu'il ne me reste plus qu'a trouver un moyen d'aider ce village en mourant d'une facon digne d'un Hokage ! »

Tsunade sourit à ses paroles. Mourir avec dignité tel un Hokage. Elle en était assuré, Jiraiya allait mériter sa place parmi ces héros, même si celui-ci n'en semblait pas convaincu. Puis, en s'assoyant sur le rebord de l'énorme fenêtre, Tsunade posa son regard sur celui de Jiraiya en affichant un sourire assez large, empli de confiance.

« Ne t'en fais pas pour cela. Tu n'est pas le héro de ce village pour rien. C'est toi qu'ils ont choisit comme Hokage avant moi. Tu es un Sannin et ce titre nous a été donné par le plus puissant ninja qui existe. On l'a impressionné. Ne l'oubli surtout pas ! Tu mérites au minimum, et je dis bien au minimum, l'honneur qu'un Hokage a lorsqu'il meurt en protégeant son village. Tu ne le réalises peut-être pas maintenant, mais, tu as quand-même accompli de grande choses dans ta vie de pervers désespérer ! » lança Tsunade en affichant un petit sourire de nature méphistophélique tout en repensant à la fois où il lui avait parler des Hokages alors qu'elle était aveuglée par la mort de Dan et Nawaki.

Oui, Tsunade s'en souvenait très clairement de toutes les fois où Jiraiya l'avait supporté, aider et.. espionné pendant qu'elle relaxait tranquillement sans rien avoir fait a personne dans une source chaude. La mémoire d'elle-même qui lui donnait des coups avec un peu trop de chakra de concentré dans ses poings qu'elle le l'aurait voulue lui revint. Que voulez-vous, quand la rage nous emporte...

« Mais non, ne t'en fait pas pour ça. » lança notre Hokage en affichant un air neutre mais qui affichait tout-de-même un petit air diabolique. « Tu veux du saké, j'en ai quelques bouteilles ici. Tu peux en prendre si tu veux. » continua-t-elle par la suite afin de changer de sujet, pour effacer ces vilains souvenirs de son esprit.


--- JIRAIYA ---



La fenêtre donnant sur un vaste panoramique du majestueux village de la Feuille apportait du même coup une légere brise plutôt frisquette sur la peau des deux Sannin encore du bon côté de la force. Le village au grand complet semblait déja dormir et se reposer sous cette nuit qui entrait en scène peu à peu. Les chants des oiseaux tout comme les voix des villageois en tout genre avaient laissé temporairement leur place le temps d'une nuit au calme et au silence le plus parfait.

Ayant plutôt un apercu embrouillé quant à son avenir, le mondialement connu écrivain mais aussi Sannin au nom de Jiraiya n'aurait pu espérer un meilleur soutien que celui de la Godaime elle-même. Il n'existait véritablement plus de barrière entre ces deux-là, chacun pouvait lire dans l'autre comme dans un grand livre ouvert, devinant pratiquement chacune des pensées qu'ils avaient.

En prononcant les mots « plus puissant ninja qui existe » cette dernière vint rapporter quelques vieux souvenirs enfouis d'il y a plusieurs années, lors d'une des grandes guerres de ce monde. À ses yeux, et probablement aux yeux de milliers de ninja de ce monde, il n'existait pas un seul guerrier pouvant atteindre la puissance qu'avait..

« Hanzou.. » répliqua Jiraiya sur un ton relativement faible.

C'était grace a lui, Hanzou, que lui, Tsunade ainsi que cet infâme Orochimaru portaient le nom qui avait fait le tour du monde pour sa rareté. Depuis ce jour, ils étaient appelés Sannin, les Trois Ninja de la légende, ceux qui selon toute vraisemblance auraient tenu tête à ce personnage qu'est Hanzou..

Il avait néanmoins réussit à accomplir de grandes choses dans sa vie de vieux pervers désespéré comme l'avait si bien dit sa vieille amie pour alléger l'atmosphère d'un cran. Le vieux débri ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en coin suite à ces paroles. Elle enchaina par la suite avec une idée qui plaisait déja beaucoup à l'Ermite : un petit saké pour porter un toast à ce que l'avenir leur réservait.

Détournant la tête vers la bouteille a moitié pleine... ou vide c'est selon, Jiraiya alla instinctivement se verser un verre ainsi qu'un pour sa partenaire de buverie. Soulevant son verre au niveau des yeux pour porter un toast, notre pervers préféfé fixa pendant un moment le regard apaisé de la jolie blonde avant de caller cul-sec son verre.

« Je vais partir.. » ajouta spontannément le Sannin avant de continuer. « .. bientôt, question d'accumuler quelques infos sur l'Akatsuki.. Il existe forcément quelqu'un qui tire les ficelles de cette organisation.. Tôt ou tard ils viendront s'en prendre à Naruto.. »

Mener une telle organisation de criminels n'était pas donné au premier venu, il fallait quelqu'un de suffisament puissant et autoritaire pour guider les pires assassins de ce monde en un clan visant a chasser les démons répartit sur cette terre. Le plus d'informations il allait pouvoir obtenir d'eux, le mieux Naruto ainsi ses coéquipiers seront préparés pour y faire face et arrêter l'écatombe. Se versant un autre verre, Jiraiya enchaina..

« Au fait, La Racine a-t-elle bougé récemment ?.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[RP] Jiraiya X Tsunade Empty
MessageSujet: Re: [RP] Jiraiya X Tsunade   [RP] Jiraiya X Tsunade Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Jiraiya X Tsunade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» Les améliorations de Tsunade-Sama.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk of The Shinobi :: Hors RP :: Gallerie-
Sauter vers: